[CITY GUIDE] Funchal in Madeira

Comme je vous l’avais annoncé dans mon article sur Madère, je préférais vous détailler la ville de Funchal dans un article à part entière. En effet, il s’agit d’un pan important dans les attractions touristiques de l’île. Funchal s’est développé grâce au fait qu’elle était une étape obligatoire pour la traversée de l’Atlantique.

QUE VISITER A FUNCHAL ?

IMG_0138

Un choix assez conséquent s’offre à vous. Personnellement je vous recommande de lister les activités et de trier en fonction de vos préférences car, la ville se fait bien en 2/3 jours si on veut vraiment en voir le maximum. Vous pouvez prendre les incontournables téléphériques vers Monte, qui était jadis, un quartier très résidentiel où se trouve les tireurs de traineaux (une sorte de moyen de locomotion au 19e siècle pour la bourgeoisie de la ville). Sur place, ce sont essentiellement de belles demeures mais vous pouvez descendre au Jardin Botanique de la ville qui, en vaudrait le détour. Nous avons choisi de rester sur le centre de Funchal car, les nuages nous aurait empêché de voir quoique ce soit depuis les téléphériques. Nous avons donc réparti la visite de Funchal en 3 grands espaces : Funchal Ouest, Bord de mer et Funchal Est.

OUEST DE FUNCHAL

funchalO.JPG

Funchal Ouest est en fait le centre de la ville, c’est ici que se concentre la plupart des musées, des boutiques et des restaurants. Par chance, notre hôtel était au cœur de cette zone, ce qui facilitait les déplacements d’une façon considérable ! Nous avons arpenté les rues colorées de la ville pour admirer la Cathédrale Sé.

IMG_2336.JPG

Puis, nous avons remonté les rues, en passant devant la Banco do Portugal et son architecture typique, pour nous rendre à la place de l’hôtel de ville avec juste à côté le collège de Jésuites (gratuit).

IMG_0764

Toujours en remontant par l’université, nous avons trouvé les caves Peireira d’Oliveira (entrée libre- dégustations 5 €) qui permet de déguster le fameux vin de Madère, qui a mon sens relève d’avantage d’un spiritueux que d’un vin de table.

IMG_0211

Puis nous sommes montées après des efforts bien mesurés, à la forteresse du Pico (gratuit) qui offre un panorama sur Funchal très impressionnant car, on voit tout depuis ce toit de la ville.

IMG_0220IMG_0230

Nous sommes ensuite redescendu en direction du Musée Quinta das Cruzes (musée 3 €, jardins gratuit)  en nous arrêtant au point de vue (miradouro) qui donne une vue imprenable sur les toits de la ville faisant face à la mer). Le musée en lui-même est très connu, pourtant les jardins valent tout autant le déplacement.

IMG_0247

Toujours en descente, vous pouvez visiter le couvent Santa Clara (3 €) ou encore descendre la Casa- museu de Frederico da Freitas, si vous aimez l’art. Les rues sont vraiment jolies et c’est agréable de flâner en se laissant surprendre par les petits détails.

IMG_0762.JPG

Enfin, vous pouvez vous marcher à travers le jardin municipal (gratuit) et admirer la belle construction du Ritz-Madeira (prix de la conso), l’endroit idéal pour prendre une pause avec de la musique acoustique jour comme nuit et terminer par le théâtre Balthazar Dias.

IMG_2888.JPG
Jardim Municipal

 

PROMENADE FRENTE DE MARE

funchalM.JPG
Notre chemin le long de la mer

Le Bord de mer était à notre surprise, très diversifié et on ne s’attendait pas à voir autant de choses en une seule promenade. Des petits kiosques à café sur la marina, en passant par des musées (musée CR7) ou encore de gros hôtels faisant place à des lieux escarpés, bref une belle promenade !

 

Nous avons commencé depuis Avenida do Mare, qui est l’avenue par laquelle vous prendrez tout les bus que ce soit dans Funchal ou pour aller dans d’autres villes de l’île(SAM, Rodoeste et Horario do Funchal c’est ici), en passant devant le Palais Sao Lourenço qui est aujourd’hui une caserne militaire.

Puis, il suffit de longer la mer en passant par le jardin Santa Catarina (gratuit) qui vous donnera une vue imprenable sur Ilhas Desertas, les îles désertes en face de Funchal, et sur le musée CR7 en l’honneur de la star de football Cristiano Ronaldo qui est né ici !

IMG_0289.JPG

Ensuite, il suffit de loger la mer par l’Estrada Monumental, et vous arriverez à la zone hôtelière et dans le quartier de Sao Martinho. Si vous longez toujours la mer, par la promenade du Lido, vous verrez un rocher noir – Ilheu do Gorgulho – et des formations volcaniques formant des piscines naturelles, d’ailleurs, de nombreux hôtels les exploitent comme tel.

IMG_0271

En continuant vous arriverez, après Ponta da Cruz (qui est la pointe de la falaise) à une plantation de bananes qu’il faut descendre pour trouver le tout petit chemin étroit vers Praia Formosa, une plage de sable volcanique. Le sable est noir et la plage est composée de galets rond et noir ou la végétation parvient à se développer malgré tout. Le plus drôle c’est qu’une fois le chemin trouvé, il faut passer à travers un tunnel dans la falaise qui vous mène à cet endroit !

IMG_0337
Praia Formosa – Funchal
IMG_0320
Le fameux sable volcanique, noir

 

EST DE FUNCHAL

funchalE.JPG

Funchal Est, est sans doute le quartier le plus typique de la ville ! Il débute au terminus des téléphérique et d’ailleurs le premier spot c’est la forteresse do San Tiago qui est aujourd’hui un restaurant. Autour, des habitants s’adonnent à la pêche ou à la baignade dans les vagues frappant les rochers de la digue.

IMG_0886.JPG
Fortaleza Sao Tiago

 

Derrière se trouve une jolie église – Igreja do Soccoro – qui donne un point de vue sur l’océan qui s’étend à perte de vue.

IMG_0921.JPG

Si vous continuez la rue Santa Maria, vous arriverez dans le quartier de Zona Velha, ancien quartier de pêcheurs délabré qui a laissé place à un quartier coloré avec des portes peintes telle de vrais œuvres de street art.

IMG_0937
Capelo do Corpo Santo
IMG_0931
Rua Santa Maria, Zona Velha

 

En remontant, il faut aller impérativement au Mercado dos Lavradores, un marché couvert qui propose toute la saveur de Madère à essayer. Nous avons voulu essayé tout les fruits « étranges» dont nous n’avions jamais vu et donc, avons acheté différentes spécialités, le problème c’est que un était un légume…

IMG_3161.JPG

 OU MANGER ?

IMG_0926

A Funchal, il y a l’embarras du choix surtout si vous êtes dans la zone hôtelière car il existe de nombreux restaurants et en bord de mer. Sinon dans le centre de Funchal, voici quelques adresses :

  • Espacio do Funchal, qui propose de la cuisine locale, après ce n’est pas mon préféré mais c’est bon et bien présenté pour un prix raisonnable.
  • Sinon, essayez obligatoirement A Bica, près du Mercado de Lavradores, c’était notre coup de cœur avec une cuisine de Madère, des portions généreuses et délicieuses et les propriétaires sont vraiment des personnes adorables !

IMG_2876.JPG
Espetada et sa garniture à A Bica

 

Pour manger comme les locaux, vous pouvez sinon essayer les Caco do Bolo (pain à l’ail nature ou avec de la viande qui est une spécialité locale), aux échoppes dans la partie est de Funchal ou encore aller dans l’une des nombreuses boulangeries O Pan, qui vendent des viennoiseries locales et portugaises (vous trouverez les fameux pasta de Belém même ici !). Mais pour la pâtisserie, nous avons trouvé une petite pâtisserie locale appelée Pasteria do Zé, près de l’église Sao Pedro qui faisait des jus pressés frais et des quejadas rejional (sorte de gâteaux au fromage blanc) maison !

IMG_2403.JPG
Quejada Rejional

 

OU SHOPPER ?

Alors, tout dépend de quel type de shopping, car sinon nous allions au centre commercial La Vie ! qui concentre la plupart des firmes multinationales et d’autres portugaises (ou espagnoles que nous ne connaissons pas) comme ALE HOP (sorte d’HEMA local).

IMG_3167

Pour les souvenirs, près de Cathédral do Sé, il y avait des petits magasins très biens et donc les prix n’étaient pas exagérés. Enfin, près de l’église Sao Pedro, on trouvait de nombreux magasins d’antiquités et de fripes.

 

Publicités

Paris romantique

Week-end culturel à Paris pour la Saint-Valentin entre musée, shopping et balades.

translate

Il y a tant de façons de visiter Paris et tout autant d’apprécier. Il y a ceux qui viennent pour voir la ville-Lumière, ceux qui viennent pour sublimer leur amour ou ceux qui recherche la culture. Enfin, il y a ceux qui sont de passage et ceux qui restent pour le travail ou leurs études… Bref, Paris c’est la ville qui ne vous laissera pas indifférente que vous l’aimiez ou bien la détestiez. J’ai souvent l’habitude d’y aller que ce soit pour le travail, rejoindre un train ou encore juste pour le plaisir ! Pourtant il y a des endroits dont je ne me lasserais jamais de voir et revoir.

Ce que j’ai fait durant ce beau week-end ?

Flâner dans les rues parisiennes

paris24
Près du théâtre de la Madeleine

Les musées

paris1
Leçon de peinture réaliste au Petit Palais

Paris est LA ville culturelle par excellence, que vous aimiez la musique, l’art, les expos… Vous ne vous ennuierez jamais. Si de coutume, j’aime beaucoup le Louvre, dont j’ai découvert la dernière aile ouverte dédiée à l’art islamique pour mon plus grand bonheur, cette fois-ci, j’ai opté pour le Petit Palais.

Paris23.PNG

Inauguré pour l’exposition universelle tout comme le Grand Palais, il est dédié à l’art classique et Belle-Epoque. Entrée est gratuite.

Les Galeries Lafayette

Même si je ne peux espérer dévaliser Dior ou Elie Saab, j’adore aller aux Galeries Lafayette Bd Haussmann. Véritable temple de la mode, l’architecture est incroyable.

Le quartier latin

Même s’il s’agit d’un classique pour beaucoup, je n’ai vraiment visité ce quartier que la dernière fois où je suis venue à Paris, hier ! Mais j’ai adoré, c’est vraiment l’image du Paris des cafés, des croissants, de l’art un peu bohème, des façades si typiques.

nd

Si vous marchez en direction de la Seine, vous vous retrouverez vite sur l’île de la Cité pour admirer Notre-Dame. Pour ceux qui ne le savent pas, il est possible de monter sur les tours de Notre-Dame et de s’offrir une vue incroyable de la ville.

5/ Les Champs Elysées et le pont Alexandre III

om
C’est pour moi, le pont le plus romantique par excellence qui traverse la Seine avec Elégance.

Insolite

erre

Paris est une immense capitale européenne, et si vous allez d’un quartier à l’autre, vous ne trouverez jamais la même atmosphère. Ainsi j’ai été surprise de voir que près de la Gare Montparnasse (gare qui vous emmène à l’Ouest et notamment en Bretagne) il y a un nombre incroyable de crêperies dans la même rue ! Sérieusement.
J’ai aussi vu l’immense cathédrale orthodoxe quai Branly, inaugurée dernièrement, qui s’offre une place de choix près de la Tour Eiffel.

tour-eiffel
Vue depuis le Trocadéro

Ce que j’en ai pensé

Encore un superbe weekend culturel à Paris, bon certes le climat n’étais pas vraiment au rendez-vous mais j’ai pu encore une fois apprécier tout ce que la capitale a de mieux en terme de culture.

dsc06309

2016 en Images

12 PHOTOS POUR 2016

En semaine 52, ce n’est pas une mais 12 photos que je vous propose de découvrir, histoire de retracer cette jolie année que fût 2016.

Janvier / Chambord

chambord

L’année a commencé sur une journée de visite au Château de Chambord, à la rencontre de notre patrimoine culturel de la Renaissance. Pas de doutes, le château a fier allure, et le parc à l’air magnifique, mais Janvier n’était vraiment pas le moment idéal pour y aller. Il pleuvait tellement que le froid me saisissait jusqu’à l’os, une chance de ne pas avoir finie malade. Article à venir

Février /Mon Blog

fevrier

C’est à ce moment-là que j’ai décidé de reprendre l’écriture de mon blog, bien sûr, ce n’est pas sans galère puisque j’ai perdu la plupart de mes données en migrant de plate-forme … Que nenni, ni une ni deux, la passion pour stylo et voilà, une ébauche de ce que je voulais partager avec vous !

Mars / Un samedi à Rouen

rouen

Je me décide enfin émerger de l’hiver avec le soleil pointant le bout de son nez pour aller découvrir Rouen et sa vieille ville, le temps d’un samedi ensoleillé. Photo de la rue descendant vers le Gros Horloge. Article ici.

Je ne serais pas contre un petit instameet à Rouen.

Avril / Retour aux sources à Dijon

dijon

Retour à Dijon, voir mes amis et une partie de ma famille, le temps d’une jolie semaine de vacances. Ici une photo d’un café gourmand servi au restaurant ‘l’Imprimerie’ à Dijon. Après tout, ce n’est pas pour rien que la ville est connue pour être l’une des capitales gastronomiques françaises.

Mai / Aller-retours en Auvergne

noyer

Avec les beaux jours, cela me donne encore plus envie de sortir, de découvrir, bref de partir.  Le temps des week-ends prolongés et me voici en Auvergne, avec de jolies découvertes : ici, une pagode bouddhiste dans l’Allier, érigée par la communauté indochinoise de Noyans. Article à venir

Juin / Instameet à Caen

instameet

Mon premier instameet ! Un moment génial entre nouvelles rencontres et découverte de Caen et son histoire de façon privilégiée. Article ici

Juillet / Shopping à Paris

paris

Revoir ma BFF le temps d’une journée entre shopping, visite des Champs et Galeries Lafayette et maquillage chez Guerlain pour elle ! De superbes moments inoubliables

 

Août / Voyage à Lisbonne

lisbonne

Véritable coup de cœur, Lisbonne est une perle authentique ! J’ai adoré ces moments et ses souvenirs qui valent tout l’or du monde. Article à venir

Septembre / Salon pharmaceutique à Barceloneespagne

Comme chaque année, je suis impatiente de me rendre à ce salon car c’est là que je vois les clients, les partenaires commerciaux et les nouvelles innovations de l’industrie pharmaceutique.  4 jours éreintant, mais 4 jours à fond. En 2017 : RDV à Francfort. Article ici

Octobre / Remise de diplômes à Cherbourg

cherbourg

L’un des moments les plus émouvants de cette année, une remise de diplômes qui a eu lieu à Cherbourg, dans le vieux théâtre italien. Vraiment fière et heureuse pour toi !!!

Novembre / Voyage olfactif chez Sens Unique

novembre

Voyage olfactif le temps d’un goût parfumé chez Sens Unique. Ravi d’avoir rencontré et revu toutes ces personnes formidables que ce soit les gérantes du magasin ou encore les bloggeuses. Article ici

Décembre / Noël

noel

Pas vraiment original, mais avouons que c’est le moment le plus magique de l’année. Article ici

A la semaine prochaine pour la première photo de l’année 2017.signature

Instameet Caen      

 


Le samedi 18 juin, a eu lieu le 1er Instameet à Caen de la communautés des instagramers caennais et rouennais
dont 12 parmi nous avaient été conviés pour cette journée unique, durant laquelle nous avons pu découvrir Caen et ses alentours d’une façon originale entre ses lieux insolites et ses expositions captivantes.

img_4433

La journée fut assez dense que j’ai bien du choisir un axe pour vous en montrer le maximum. C’est pourquoi j’ai opté de suivre notre « feuille de route » par thématique. Bien sûr, une journée ne suffit pas à résumer Caen ou encore la Normandie, c’est pourquoi je ferai un article plus détaillé sur la ville de Caen, prochainement. A SUIVRE DONC.

Caen, ville du Débarquement de Normandie

DSC04373.JPG
Statue devant le Mémorial de Caen

Eh oui, souvent nous avons tendance parfois  à ne pas forcément y penser, mais c’est bien en Normandie qu’à eu lieu ce qui permit la libération de la France du nazisme. Le D-DAY, 6 Juin 1944 eut lieu sur nos plages. Pour l’occasion, nous avons commencé la visite par le Mémorial de Caen, et sommes allés à Arromanches-les-Bains pour visionner le film « 100 Jours en Normandie » que je vous recommande !!!!

1/ Le Mémorial de Caen

Chute du mur de Berlin, 1989

Nous avons commencé la journée au Mémorial de Caen, qui est un musée relatif à la Seconde Guerre Mondiale (WWII). D’ordinaire, j’aime beaucoup cet endroit car, en plus de son expo permanente et de toutes ses réflexions sur la WWII et ses conséquences (comme la Guerre froide), c’est le théâtre régulier de conférences diverses sur la culture, l’histoire, la géopolique, la société.

C’est vraiment un endroit intéressant fourmillant de mille et une choses à vous faire découvrir …cela se décompose entre plusieurs parties : vous avez d’une part l’exposition permanente en elle-même sur le débarquement de Normandie et la WWII, puis il y a des parties annexes comme le Jardin Canadien ou encore le Bunker. Je recommande vraiment d’y aller car c’est tres bien expliqué et présenté


Les réserves du Mémorial

Nous avons pu voir en exclusivité un lieu insolite habituellement fermé au public, les réserves du Mémorial. C’est un peu une caverne d’Ali Baba où les pièces des expositions mais aussi les dons des particuliers sont entreposés. On retrouve toutes choses d’époques : du matériel militaire, des objets contemporains de l’époque, des trouvailles insolites…

Bref, voici ci-dessous quelques exemples :

DSC04262
Casques militaires dans les réserves du Mémorial de Caen

Effets militaires :  une pochette militaire, des munitions retrouvées toujours avec leur douille, de vieux manuels contemporains, ou encore des vestes militaires des Alliés (Canada, Australie, Red Cross…)

Le bunker et le jardin canadien

Ensuite nous pouvions choisir de visiter librement le musée et, avec deux autres bloggeurs ( poke 😉 Harmonie et Raphaël) nous avons choisi d’aller au bunker et dans le jardin canadien.

Le bunker a été réaménagé en musée avec une exposition sur la WWII et je trouve que la lumière sombre met bien en perspective les objets montrés.

DSC04330

DSC04332
Carte et objets exposés dans le bunker

Après une petite promenade dans le jardin et sa cascade, nous avons déjeuné tous ensemble dans le restaurant du Mémorial  qui a une terrasse avec vue imprenable sur tout l’ensemble du jardin canadien.

DSC04349
Vue du jardin

 Le temps de discuter tous ensemble et de prendre des forces pour une après midi bien chargée.

Plus d’informations: http://www.memorial-caen.fr/

En route vers Arromanches-lès-Bains

DSC04513
Puis, nous avons quitté Caen, le temps d’une courte escale vers Arromanches, un village resté célèbre comme étant un des lieux historiques du débarquement de Normandie (nom de code : opération Neptune), et notamment pour le port artificiel qui y fut installé. Ce port permit de débarquer 9 000 tonnes de matériel par jour.

DSC04524

DSC04542
Vestiges du port artificiel de Malbury

Je Aujourd’hui, petite station balnéaire, les vestiges de ce moment historique sont néanmoins toujours visibles depuis la falaise, et, c’est ici que nous avons assisté à la projection du filme « Les 100 jours de Normandie » dans le cinéma circulaire Arromanches 360. Cette projection circulaire n’est possible que grâce à 9 projecteurs qui envoie en simultané les images sur les écrans et créent les effets escomptés.

Le film relate le débarquement de Normandie en images, pas besoin de sous-titres car les images sont parlantes et ce, peut importe la langue du visiteur. Le rendu est incroyable et, j’avoue que l’émotion passe vraiment bien, car moi-même (allez j’avoue tout) j’ai eu les larmes aux yeux sur un des passages (je n’en dis pas plus). En tout cas, je recommande vivement cette projection qui retrace parfaitement les étapes du D-Day de la meilleure façon possible.

DSC04529
Arromanches, vue de l’est, avec les vestiges du port Mulberry dans sa baie
Plus d’infos ici http://www.arromanches360.com/

Caen, ville médiévale

Caen est aussi une ville dont l’histoire médiévale est riche avec notamment du fait de Guillaume le Conquérant.

DSC04375

L’après-midi fut assez dense en visites, mais vraiment intéressante. Nous avons commencé par une visite de l’hôtel de Ville de Caen ! Ce qui était drôle, c’est que nous sommes arrivés en même temps que tout les mariages, car, le Samedi, ne l’oublions pas,  c’est jour de mariage! ( d’ailleurs certaines mariées étaient vraiment magnifiques même si toutes étaient très élégantes).

L’hôtel de ville :

Salle des mariages


Nous avons donc vu plusieurs salles comme la salle où l’on célèbre les mariages mais aussi des endroits non-ouverts habituellement au public comme le salon ou encore la salle à manger du maire…

Salle à manger du maire, d’ailleurs on retrouve ici un portrait de Charlotte Corday
Portrait de Charlotte Corday

Ensuite, après avoir emprunté les escaliers, nous avons pu accéder au comble de l’hôtel de ville, et ainsi, c’est lui au plus haut point du bâtiment.

 Entre temps, nous avons visité l’Abbaye Saint-Étienne, car la particularité de la mairie de Caen est qu’elle se trouve dans l’Abbaye appelée aussi « Abbaye aux Hommes » , là où se tient d’ailleurs une église « Saint-Étienne ».

Vue depuis le toit de l’Abbaye aux Hommes


L’Abbaye aux Hommes.

Abritant la mairie depuis les années 1960, elle offre un très bel ensemble architectural construit entre les XIe et XVIIIe siècles.

Fondée par Guillaume le Conquérant, elle aurait été construite comme œuvre d’expiation pour les péchés commis par le couple ducal formé par Guillaume le Conquérant et Mathilde de Flandre.

Détail du tableau situé dans le réfectoire, Guillaume le Conquerant y est representé à la façon d’Alexandre le Grand ( XVIIIe siècle). Le tableau représente la Bataille d’Hastings


En effet, lorsque 1050, Guillaume épouse Mathilde,  il se heurte à une interdiction par le Pape Léon IX, pour des raisons de consanguinité (ils étaient cousins au 5e degré). En contrepartie du pardon accordé par le Pape Nicolas II, ils fondent à Caen en 1059 deux abbayes bénédictines : l’abbaye aux Hommes dédiée à saint Étienne, et l’abbaye aux Dames dédiée à la Trinité. Au-delà de cela des raisons politiques sont avancées notamment pour l’interdiction du mariage mais aussi quant à la construction de ses abbayes.

Ce sont donc des moines bénédictins qui ont vécu ici, cet ordre étant connu pour sa grande austérité dans sa pratique ascétique  ( pas de contact avec l’extérieur, manger dans le silence, pas un mot…)…

Il s’agit d’un planning de tâches, le kanban de l’époque médiévale

Le  cloître


Les moines ne pouvaient pas avoir de contact avec l’extérieur, ils devaient se tourner vers Dieu et donc la seule ouverture était vers le ciel.


Le réfectoire

le réfectoire a été construit au moment de l’abbaye. Il était l’endroit où manger les moines en silence, et plus tard, lors ce que l’abbaye fut transformé en lycée, il conserve sa fonction de réfectoire. Aujourd’hui il Sagis d’une salle. Si vous remarquez, il y ait un tapis sur l’ensemble du sol. Chaque motif du tapis, représente quelque chose de Caen


L’église Saint-Étienne

Église de type gothique, elle a été construite en plusieurs étapes. D’ailleurs, le jour-même nous avons eu la chance de visiter l’église, alors que se tenait un mariage. Belle ambiance entre la lumière dans la nef et le son de la harpe.

Nous avons eu la chance de visiter le toit de l’église et d’avoir une vue imprenable sur toute la ville.

Nous vons aussi vu la salle du conseil municipal et de nombreux endroits nonprésents  dans cet article.

Caen, ville de culture

Abritant de nombreux festivals de musiques ( Beauregard, Nordik Impakt), Caen recèle de nombreux endroits avec des expositions.

À l’hôtel de ville, nous avons ainsi pu voir l’exposition de Tony Vaccaro «  Shots of Life ». Photographe de guerre, il a immortalisé de nombreux moments de la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi plus tard, a vu les plus grandes starlettes de l’époque sous son objectif comme Sophia Loren par exemple.

J’ai beaucoup apprécié les clichés que je trouve très glamour avec un style unique et reconnaissable…

Le château de Caen

De retour à Caen, nous avons rejoins l’enceinte du château ducal afin de nous rendre dans l’une des salle aménagée : la salle de l’Échiquier.

Située dans l’enceinte du château, la salle accueille l’exposition « La Normandie s’envole » qui présente une série de cliché pris avec un cerf-volant

Vue de Caen depuis les remparts du château
Vue de Caen depuis les remparts du château

Dîner à la Môme, dans le Vaugueux

Après cette grande journée riche en visite et aventures, nous avons dinés dans le restaurant « La Môme » située dans le Vaugueux, un vieux quartier de Caen qui est resté préservé. Le nom « La Môme » a eté donné en hommage à Edith Piaf, dont les grands-parents tenaient autrefois un bar à Caen. Enfant, elle a donc séjourné plusieurs fois en ville.

D’ailleurs toute la déco de ce bar à manger / tapas si je puis dire n’est pas sans rappeler par quelques touches cet esprit belle-Epoque.

Carte du Bar à Manger

quelques  » mezzés » / « tapas »

Concernant les plats, ils sont vraiment délicieux et originaux : nous avons vu des mélanges de saveurs dans les bouchés qui nous ont été présentés en plus d’un plateau de charcuteries et de fromage.

C’est un très belle endroit pour boire un verre entre amis tout en se restaurant.

Une bonne critique de l’endroit ici

La journée c’est achevée par la retraite aux flambeaux organisée dans le cadre du 950e anniversaire de Bataille d’Hastings

DSC04682
Marche aux Flambeaux dans le cadre de la commération du 950e anniversaire de la bataille d’Hastings


  • Tout d’abord, j’ai passé une excellente journée ! C’est pourquoi, je souhaiterais remercier la ville de Caen, le compte Instagram @igerscaen, Calvados Tourisme, le mémorial de Caen, et toutes les personnes qui ont contribué à cette journée !  Merci aux differents guides et staff pour votre bonne humeur et vos explications que ce soit au Mémorial, à l’hotel de ville ou encore à Arromanches.

 

Merci tout spécialement à Lucie, Laura et Florence 👏🏻

  • Je vous invite à faire un tour sur les blogs et comptes Instagram des blogueurs presents pour l’occasion.

Micmatik

Anne Laure Tab

Florent Devauchel

Anne Lamare

Pierre Demeure

Emmanuel Fossey

Normand dis moi tout

Meyilo

Harmonie de blog Le beau temps

Raphael du site Cultura

Enfin, retrouvez tous nos clichés de cette mythes sur Instagram avec le hastag #instameetcaen !

Aimez-vous ces visites de Caen? Pour ceux qui n’y sont jamais allé, vous visiterez?

Merci de me laisser vos commentaires 😉👍🏻