Si vous n’aviez qu’une heure a Toronto

Les incontournables de Toronto en quelques (centaines) de pas.

Publicités

Oui, vous avez bien lu le titre! En transit, de passage, ou tout simplement en voyage d’affaires, il n’est pas toujours aisé de trouver du temps pour visiter l’endroit qui vous accueille pour un court laps de temps. Souvent, j’ai entendu bien des justifications pour ne pas visiter ou juste se promener dans un endroit surtout le « on est là pour le travail« .

Architecture de Toronto

Et pourtant, je trouve cela vraiment dommage d’être à des centaines voire des milliers de kilomètres de chez soi, dans un endroit où sûrement vous n’aurez pas la chance d’y revenir et de ne pas en profiter. Voilà pourquoi, je considère que le temps d’une balade, une heure, deux heures et pourquoi pas plus, on peut déjà se rendre compte de la chance unique que l’on a d’être loin de son confort habituel. C’est avec cette idée que j’ai « exploré » Toronto, le temps de pouvoir apprécier le fait d’y être.

Une heure, c’est court !

Flatiron building, vieux Toronto

C’est pourquoi j’ai voulu aller à l’essentiel et voir ce à quoi le monde entier : son incroyable architecture urbaine. En une heure, j’ai donc pu voir la très connue CN Tower, emblème de la ville et du Canada, m’essayer aux habitudes de ceux qui se lèvent tôt, je parle du café à emporter de son comptoir préféré : le Canadien Tim Hortons, marché à travers cet urbanisme démesuré en me demandant avec quelle ingéniosité ils parviennent à construire toujours plus haut ou encore, voir le célèbre bâtiment Flatiron et son vieux quartier.

Dans le vieux Toronto

Toronto a une âme dynamique et croyez-moi, il suffit de quelques minutes pour se rendre compte de la vitesse à laquelle vont les choses ici. Tout est plus rapide, tout est plus moderne, bref! le centre-ville vous surprendra !

Aussi, je ne sais par quel hasard, je crois que je me suis retrouvée entre le Roy Thomson hall, à l’urbanisme futuriste et St. Andrews church, église emprunte d’une architecture plus ancienne.

Roy Thomson Hall et CN Tower

Je ne prétends pas avoir tout vu en une heure, car vraiment cela est impossible ! Mais je suis vraiment heureuse d’avoir saisi l’opportunité d’explorer un nouvel endroit au Canada. Toronto c’est LA ville où j’ai atterri et il me tardait de voir de plus près tout cela.

St. Andrews Church

Enfin, pour arriver ici, j’ai pris le train qui a longé le lac Ontario et sincèrement on dirait vraiment une mer intérieure, vous ne trouvez pas?

Est-ce que (re)venir à Toronto vaut le coup?

De ce que j’ai entrevue durant ma petite marche matinale, OUI! Outre l’architecture impressionnante, je pense que la ville recèle bien des merveilles de culture et de divertissement. Enfin, cela serait vraiment dommage de rater la ville surtout si vous allez aux chutes du Niagara, tout à côté.

Et sinon, pour tout ce qui est accommodation, je recommande vivement Air BnB ou alors de rester chez des amis qui auront eu le temps d’appréhender la ville la plus grande du Canada. Voici là où je logeais dans le district de Etobicoke.

Et vous, qu’en pensez-vous? Etes vous déjà allé à Toronto?

Ressources

Page touristique de Toronto  (pour préparer votre voyage)

Tous droits réservés pour les crédits photos.

IMG_1048
CN Tower, incontournable à Toronto

10 endroits instagramables a Montreal

Vous partez bientôt à Montréal et vous n’avez qu’une envie ? que vos photos soient inoubliables et montrent combien la ville est agréable ! Je vous ai donc préparé une sélection des endroits que j’ai adoré poster sur Instagram ou tout simplement partagé avec mes proches.

Le Vieux Port

Le port est assez typique dans la mesure où on retrouve un passé industriel, un passé historique et la modernité avec la Grande Roue de Montréal.

Le vieux port est particulièrement plus joli en automne, au moment où les feuilles d’érables sont d’un rouge écarlate. De quoi ravir votre communauté et upgradé sérieusement votre compte Instagram.

Le vieux Montréal

Lorsque je parle du Vieux Montréal, en vérité je fais plutôt allusion au building Alfred qui est un peu le premier gratte-ciel de la ville ainsi que la place d’Armes avec la basilique Notre-Dame. Si vous allez en contre-bas, (après les boutiques de souvenirs) on retrouve de magnifiques vitrines qui n’attendent que l’œil d’un photographe pour resplendir.

 

Le Mile-End et ses cafés trendy

Classé parmi l’un des quartiers les plus hipster au monde, personnellement j’ai adoré me promener dans ce district que je trouve super instagrammable : entre rues atypiques, fresques murales ou encore cafés ultra végéralisés, à vous de voir…Et je ne vous ai pas encore mentionné la nourriture à photographier pour les foodies comme les bagels ou les brunchs so hype.

Brunch chez Larry’s, dans le Mile-End

Le Plateau et son architecture arty

Fief de nombreux artistes mais surtout d’une grande communauté française, on ne présente plus ce quartier! Outre sa vie dynamique et faire du shopping sur l‘Avenue Mont-Royal, ce que j’aime instagramer ici c’est vraiment l’architecture avec ces escaliers colorés, ces rues verdoyantes (ou flamboyantes, en fonction de la saison) et ce côté village.

Le Mont-Royal

Vue depuis le belvédère Kondiaronk

Assez classique, les points de vue sont souvent les lieux idéaux pour faire une belle photo ou un selfie mémorable. Je vous recommande vivement de grimper au Mont-Royal (à pied depuis le centre ville, rue Peel, comme cela vous verrez aussi l’Université McGill ou en bus). Le meilleur point de vue mais aussi le plus fréquenté est le belvédère Kondiaronk. Mais si le monde vous ennuie, optez pour des points de vue moins fréquenté comme le belvédère Summit Circle ou le belvédère (secret) d’Outremont.

La BanQ

Centre_archives_Montreal_salle_lecture.jpg
credits : @BanQ

La bibliothèque et archives nationales du Québec BanQ) est incroyablement immense ! Je sais, écris ainsi, vous vous dites « diable, qu’irais-je photographier dans une bibliothèque? » Pourtant l’endroit est assez impressionnant en terme d’architecture mais possède quelques salles qui en valent vraiment le détour.

L’Oratoire Saint-Joseph

Edifice religieux obligatoire à visiter si vous venez à Montréal ! Outre le fait qu’il s’agisse encore d’un lieu de pèlerinage que l’on monte à genoux (encore de nos jours) l’endroit est somptueux par sa grandeur et son histoire.

Aussi, je vous recommande de prendre vos photos dans les escaliers ou bien, en bas du monument, à moins que vous ne préféreriez faire immortaliser le panorama qui s’offre à vous.

Le marché Bonsecours et ses rues pavées

Situé en plein coeur historique de la ville, le marché Bonsecours et la rue qui vous emmène, n’est pas sans rappeler l’architecture urbaine à la française. Outre le fait que les pavés et les anciens bâtiments soient très esthétiques, le plus intéressant est sans doute de faire une photo inédite depuis la rue Bonsecours.

IMG_9812

Peut-être le saviez vous mais c’est précisément à cette endroit qu’a été tourné le film After the Ball (les 12 coups de Minuit) et j’ai bien dû arpenter la ville pour retrouver ce lieu que je trouvais si magnifique dans le film.

Le marché Jean Talon

(ou son alter égo le Marché Atwater)

Les marchés sont toujours une excellente idée de promenade et de photos. Même si j’aime beaucoup le marché Atwater, c’est au marché Jean Talon que j’ai fait les plus belles photos de légumes et d’étales. Si vous aussi, vous aimez partager votre envie de couleurs et/ou de saveurs c’est l’endroit idéal pour raviver votre instagram. J’ai même aperçu une fois des mariés faire des photos originales (et sûrement très belles) parmi les jolies étales colorées.

Le Pont Jacques Cartier

Il s’agit d’un des ponts de la ville de Montréal avec le Pont Champlain. Si le deuxième est en travaux, le Pont Jacques Cartier offre la possibilité de voir toute la skyline de la ville et que ce soit le matin dans les bouchons, le soir ou encore la nuit, la vue est vraiment jolie. Alors pour faire une bonne photo, je vous recommande de vous arrêter sur l’île que traverse le pont en allant au Parc Jean Drapeau. La ligne des gratte-ciels n’en sera que plus magique !

Vue du Pont Jacques-Cartier

Bonus

Vous souhaitez plus d’endroits à montrer sur votre instagram ou votre Facebook, pensez à aller au Village Gay et prendre en photo, en été, la rue Sainte-Catherine qui est décorée comme un arc-en-ciel. Vous pouvez aussi opter pour une photo en contre-plongée dans la ville souterraine de la ville (32 km de rues souterraines cela s’immortalise hein XD) ou encore faire des photos plus futuriste en prenant en photo le biodôme ou encore le stade olympique.

img_2869

Etes-vous d’accord  avec ma sélection? Et vous quels sont vos spots photos à Montréal?

Sortir des sentiers battus…

…Au Mont Saint Hilaire

La fin de l’été arrivant, nous avons décidé de profiter à fond des dernières rayons de soleil pour découvrir des recoins de nature hors des sentiers (touristiques) battus et nous nous sommes arrêtés au Mont Saint Hilaire.
IMG_1163_edited.jpg
Petite pépite non loin de Montréal, il s’agit d’un parc naturel appartenant à l’Université McGill.
Au programme : pique-nique au lac et ascension vers le mont Sucre pour admirer la vue imprenable sur l’horizon.
Nous avions choisi la randonnée Jaune, car j’avoue que je suis un peu une randonneuse du dimanche, commençons donc doucement mais sûrement comme on dit…
Réserve Naturelle Gault - Bord de l'eauLa randonnée nous a pris autour d’une heure pour monter au sommet et à peu près le même temps pour redescendre. J’avoue que je traînais pour prendre de belles photos à vous faire partager. La randonnée se fait en famille malgré le fort dénivelé
Je vous laisse juger en images !
IMG_1133_edited
1er point de vue de la randonnée, le Lac Hertel
IMG_1152_edited
J’ai adoré ces passerelles en bois sur la forêt, calme et bien entretenue
IMG_1156 (2)
Une réserve naturelle d’espèces en tout genre ; faune et flore…
IMG_1190 (2)
Au sommet, vue imprenable sur la vallée, au loin, Montréal
IMG_2081
Infos pratiques:
Prix d’entrée du parc : 7,50 CAD (parking inclus mais peu de places, donc venez de bonheur).

Festival Thaïlandais à Lansdowne

A short photo report on the Thai Festival at Ottawa on 5.08.18.

Hello à vous qui me lisez ! Sachez que c’est un véritable plaisir de partager à nouveau avec vous toutes ces nouvelles choses ! Comme quoi l’été et l’éloignement des mauvaises choses m’a vraisemblablement redonner l’envie d’écrire !
IMG_9777 (2)_edited
Alors après la fête du Canada (bon ça je vous en parlerai quand je pourrais), le pique-nique d’été ou encore mon arrivée à Ottawa ! Je suis heureuse de pouvoir assister à de nombreux festivals et manifestations culturelles. Cela me change tellement de ces 4 dernières années ! Ici, tout les weekend, il y a un festival, toutes les semaines il y a de nombreuses activités, concerts qui sont pour la plupart gratuits ! C’est ainsi que j’ai assisté au festival thaïlandais, organisée le 5 août dernier par l’Ambassade de Thaïlande.
IMG_9741 (2)_edited
Honnêtement, le festival en lui même était assez sympa mais ce qui a rendu cela plus fun, je crois que c’était le fait d’y aller en groupe ! Imaginez une quinzaine de nouveaux arrivants a la recherche, non devrais je dire, en chasse de nourriture thaïlandaise ? Et bien voila ! C’était nous !
IMG_9727 (2).jpg
Noix de coco à boire 
Entre noix de coco entière à boire, viande épicée, riz sucré à la mangue, un vrai festival de saveurs s’offrait aux papilles. Je n’avais jamais essayé la nourriture thaïlandaise auparavant et j’ai vraiment aimé bien que ce soit très épicé ! Je vous le recommande chaleureusement !
Pour l’occasion, étaient présentés des pans de la culture thaïlandaise comme le traditionnel massage thaïlandais l’artisanat. Au final, un super moment placé sous la convivialité et la diversité que j’ai vraiment apprécié.

IMG_9736 (2)

IMG_9735 (2)
Traditionnel massage thaïlandais
IMG_9744 (2)
Car, outre les musées gratuits à certains horaires à Ottawa, ce que j’aime beaucoup ici c’est que c’est dynamique ! Il y a toujours quelque chose à faire ou à voir et ce, sans débourser trop d’argent. Et, j’aime particulièrement ce côté ethnique et multiculturel que je trouve ici !
IMG_9760 (2)
Plus de photos, de vidéos sur mon compte Instagram ICI

Walk to Québec

A short overview about my day to Gatineau in Quebec.

Salut tout le monde ! Encore un plaisir de vous raconter un peu plus ma vie ici à Ottawa. Il est vrai qu’auparavant, je vous partageais seulement les voyages mais, c’est plutôt que je crois qu’il ne faut pas parler pour ne rien raconter mais parler de ce qui est intéressant. Ne croyez-vous pas?

Comme vous l’avez lu, je me suis installée à Ottawa, la capitale du Canada (eh non ce n’est pas Toronto comme j’ai pu souvent l’entendre, et le Canada est bien plus vaste que le Québec hein :D). L’avantage de cette ville c’est que son agglomération est à cheval sur deux provinces : l’Ontario et le Québec. De ce fait, il suffit de traverser un pont – le pont Alexandra – à pied pour passer de l’Ontario au Québec.

MELD1506_edited
le Pont Alexandra reliant le Québec et l’Ontario. On peut le traverser à pied.

C’est pour cela que j’ai décidé d’explorer un peu cette partie de l’agglomération qui m’était jusqu’alors encore inconnu – Hull, Gatineau et Aylmer. Bon, honnêtement, je me suis contentée de Hull et Gatineau (bien que je me suis bien perdue dans le bus dans Aylmer).  De ce côté de l’agglomération, il y a donc quelques petits endroits sympa à voir

IMG_8097

  • le parc Jacques Cartier et ses sculptures d’arbres et fleurs,
  • le parc de Gatineau (enfin c’est plutôt une immense forêt à perte de vue, et je vous recommande vraiment !)

11742752_10207234461117577_5844681450429840887_n.jpg

  • Le musée Canadien d’Histoire que je vous recommande la aussi vraiment même si vous n’êtes pas très musée.

CKFZ7740_edited

Il s’agit du musée le plus visité du Canada et pour cause, il abrite absolument toute l’Histoire du Canada, des Premières Nations à aujourd’hui. Honnêtement j’ai été fascinée par la salle des premières nations et tout ses totems, et je suis heureuse d’en savoir plus sur toutes ses cultures qui peuplent le Canada.

AXHF3327_edited

Le musée est gratuit le jeudi à partir de 17h et croyez moi, en 3 h j’ai même pas tout vu !

  • La « rue aux parapluies » – aka Rue Aubry

J’ai appris l’existence de cette endroit grâce à Instagram et ne le trouvant pas par moi-même, j’ai donc décider de demander à l’office du tourisme (ils sont d’ailleurs très accueillants).

IMG_8210.JPG
Cette photo est probablement une de mes plus belles jamais prises. Merci de me demander pour utilisation.

C’est une petite rue dans le vieux Hull appelée « Rue Aubry » 🙂 allez-y et prenez les plus beaux clichés ! N’hésitez pas à me montrer en me taggant sur IG.

Plus d’infos sur Gatineau et sa région ICI

Lisboa ventura 

 

Je devais initialement continuer à vous poster mon périple aux Pays-Bas, mais j’avoue avoir plus besoin de soleil que de culture. L’hiver est là et le climat morne me fait d’avantage rêver de soleil, couleurs, effervescence… Donc je vous propose un article sur Lisbonne que j’aurais dû poster mais faute de temps et d’opportunités, ce dernier est resté tout seul (sniff :’() au fond du tiroir (virtuel).
L’occasion est parfaite, puisqu’en plus mon frère y va prochainement ! Histoire que cela te serve aussi un peu de guide 

Trêve de bavardages, Lisbonne est un peu LA destination incontournable des vacances et qui ces 2 dernières années rencontre un intérêt grandissant pour les vacanciers comme pour les voyageurs en quête de destination singulière ensoleillée. Personnellement, cela faisait plusieurs années que je souhaitais visité cette ville, tout particulièrement depuis qu’une amie de fac m’avait envoyé une carte absolument magnifique de ses vacances ! Bref, dès que possible, nous avons saisi l’opportunité et j’ai adoré ! Du soleil, de la douceur, de la culture, de l’architecture, de la bonne gastronomie, voilà les ingrédients de mon séjour réussi dans la « ville aux 7 collines » (eh oui Rome et Istanbul n’ont pas ce monopole).

Voici donc 7 RAISONS d’adorer Lisbonne

1/ Miradouros

Les miradouros, ou en français, les points de vue sont nombreux et facilement accessible. Souvent agrémenté d’un jardin ou de café, ils offrent souvent un panorama singulier de la ville. J’en ai fait plusieurs mais 3 ont vraiment retenu mon attention :

Le Miradouro de Portas do Sol, qui est au dessus de l’Alfama et offre une vue imprenable sur le quartier ainsi que sur Sao Vicente.


Le miradouro Sao Pedro de Alcantâra, qui offre le panorama sur la ville sur le Tage, et est situé dans un petit jardin au dessus de l’Eglise Sao Roque et est vraiment agréable dans l’après-midi pour se metre un peu au frais de la chaleur.


Enfin mon préféré a été sans aucun doute le Miradouro da Graça, où nous avons admiré le coucher de soleil à son paroxysme.

2/ Les tramways « Electricos »

Si vous le pouvez, parcourez la ville à pied et en transport en commun.
Entre leur métro qui est vraiment bien organisé et rapide, il y a le tramway appelé « Electricos » qui est vraiment authentique et typique. 

Ainsi, prenez ligne 28, direction Figeira et arrêtez vous à Portas do Sol. Vous ne serez pas déçu de parcourir tout les quartiers typiques de Lisbonne comme Chiado, Barro Alto, Rossio, Baixa…

3/ L’architecture


Ce qu’il ya de plus singulier à Lisbonne c’est bien son architecture. Issue de plusieurs styles de nombreuses couches d’histoire et de style se superposent et, en se promenant, on ne sait plus où donner de la tête. En plus, les bâtiments sont colorés et ornés de terrasses verdoyantes ou de balcons fleuris. Outre l’Alfama, ou encore le Castello Sao Jorge, les rues des vieux quartiers témoignent de cela comme Baixa Pombolina avec la Praça Do Commercio, ou encore Santa Apollina avec le monastère de Sao Vicente.

Dans le Rossio, outre la Praça do Figeira, les rues pavées ont-elles aussi cette architecture propre à Lisbonne.

4/ La nourriture


Ce que je peux confirmer c’est bien qu’on ne meurt pas de faim à Lisbonne ni même au Portugal d’ailleurs. La cuisine est généreuse et savoureuse, colorée et on y déguste des poissons comme la morrue, le macro. D’ailleurs, la Conservaria Nacional est connue de tous et est l’endroit idéal pour acheter de succulentes conserves de poissons à un prix raisonnable.

Autre spécialité de la ville, les pastais do nata et les meilleurs se dégustent à la Pastais do Bélem, le lieu qui les a vu naitre, ou encore à la Pastaria Nacional près de la praça figeira.

5/ L’Alfama

L’Alfama c’est l’âme de la ville. Si vous partez au-delà de la cathédrale do Sé, vous n’êtes pas loin.

Avec ses rues sinueuses blanches, et ses couleurs aux balcons ce quartier n’est pas sans rappeler la Casbah d’Alger ou Balat à Istanbul. Fief du fado, musique portugaise locale, il suffit simplement de les parcourir en se laissant porter par cette atmosphère singulière. C’est de loin l’endroit que j’ai préféré à Lisbonne tant j’ai aimé ces lieux.


6/ La culture

Lisbonne est avant tout une ville culturelle, où on retrouve de nombreux musées et attractions touristiques et franchement il y a en pour tout les goûts ! Outre les traditionnels musées de la ville, je suis allée par hasard au musée Coleçao Berardo qui se trouve à Bélem. Quelle fut ma surprise lorsque j’ai vu des œuvres de Warhol, Bacon, Dali ou encore Picasso dans ce centre dont l’entrée était gratuite !!! J’ai adoré et je recommande vraiment d’y aller si vous êtes un amateur d’art moderne.

Plus étonnant, le nucléo archéologico qui se trouve….dans une banque. Dans les sous-sols de la BCL, se trouve les fondations romaines de Pombolina, l’ancien nom de Lisbonne.

Sinon, toujours du côté de Bélem, vous pouvez vous laisser tenter par visiter le Mosteiros do Jéronimos. L’attente vaut le coup d’œil.

Enfin sachez que les Portugais sont un peuple tourné vers la mer et donc, tout naturellement le monument des découvertes rappelle les exploits de Vasco de Gama, Magellan et les autres navigateurs. Naturellement, nombreux sont les musées ou les attractions ayant pour thème la mer.

7/L’effervescence

Oui, Lisbonne est une ville qui vit et pas seulement du tourisme. Si vous allez dans le quartier du Chiado, c’est là le cœur historique où l’on retrouve les vieux cafés, les vitrines…Pour les magasins, rien de tel qu’une virée à Baixa ! Il y a de tout : des marques portugaises, internationales etc.
Voici quelques recommandations :
– vous pouvez acheter les chaussures qui sont d’excellente qualité et peu onéreuses.
– les conserves de poissons, le vin si vous prenez du DOURO, ou encore l’huile d’olive de chez GALLO.
– les babioles chez ALE-HOP : peu cher et de belles trouvailles

Et pour la vie nocturne, Bairro Alto saura vous contenter aisément sauf si vous souhaitez découvrir le nouveau quartier des docks en plein renouveau près du pont du 23 Avril.
A vous de voir !

Les Lisboètes et plus généralement les Portugais sont vraiment très accueillants et chaleureux. C’est vraiment un beau pays avec des personnes agréables.
Je recommande cette destination à 100% et si vous le pouvez, ne vous limitez pas Lisbonne, allez à Sintra, Cascais, ou encore dans d’autres régions du pays qui méritent d’être découverte.

Comme je l’ai dit plus haut, j’ai vraiment aimé mon séjour à tel point que j’aimerai bien y retourner le temps d’un weekend. J’ai fait de nombreuses destinations et il est rare celles où je veux revenir.

Avec Budapest, Istanbul, Londres, Amsterdam ou encore Madère, Lisbonne est une de celle-ci.

 

Thessaloniki vibes

31068-GRC-Tesalonica-Radio_Thessaloniki.jpg

Thessalonique c’est la 2e ville de la Grèce, derrière Athènes. Moins connu que la capitale, elle n’en est pas moins plus charmante et fera le plus grand bonheur de ceux qui recherchent l’authenticité grecque.
Voici donc 5 raisons d’y passer quelques jours :

1/ Pour son histoire

thess.PNG

Architecture grecque antique, ottomane, moderne témoigne d’un passé riche marqué par les plus grands empires du pourtour méditerranéen.

Atatürk's home-thessalonik.jpg
Maison d’Atatürk 

A chaque coin de rue, on ne peut s’empêcher de remarquer les vestiges d’un temple, les colonnes d’un édifice ou encore admirer ceux encore existants. D’ailleurs, c’est aussi ici qu’est né Mustafa Kemal, le fondateur de la Turquie.

 

Sa maison se trouve dans l’actuel consulat de Turquie à Thessalonique et il suffit simplement de demander pour visiter.

 

 

 

2/ Pour son climat

Panorama.jpg
vue de Thessalonique depuis les remparts sur le haut de la ville

Oui je sais, le climat est idyllique et typiquement méditerranéen avec ses beaux oliviers et ce bleu azur du ciel. Bien que très chaud l’été (au mois de juin il faisait déjà 40°C presque aussi chaud que la métropole turque voisine d’où je venais).

3/ Pour sa proximité à la mer

C’est une ville portuaire dont l’attachement à la mer est certain.

Photo0456
Le port est plutôt agréable pour s’y promener mais c’est surtout le soir que l’ambiance est à son beau fixe puisque, la chaleur tombée, les gens se réunissent pour boire un verre, manger, sortir en famille ou entre amis.

Nikiti1.jpg
A Nikiti, sur la plage

Non loin de là, il est possible de se rendre sur de très belles plages à Nikiti, un village sur la côte à côté de Chaldiki puisqu’à cet endroit, il y a 3 bancs de plage. Le premier est très fréquenté car il est le plus proche de la ville. Le second, celui où nous sommes allées est un peu moins. Enfin, le dernier est tout bonnement interdit aux femmes car c’est là que se tient le Mont Atos, édifice religieux sacré où se trouve un monastère. Pour y aller, il suffit de prendre un bus, qui passe très régulièrement et sillonne la région.

 

 

4/ Pour ses églises

 

Osios david's church
Eglise Osios David, Thessalonique

 

S’il y a bien un mot qui me vient à l’esprit c’est « orthodoxe » tant il y a d’églises et d’édifices religieux dans la ville. Les églises sont vraiment magnifiques et sont décorées avec la plus belle attention.

 

Couvent des vlatadons
Intérieur du couvent des Valadons, Thessalonique

 

THES

5/ La nourriture

Ce n’est pas un secret, la Grèce, en général, est réputée pour sa bonne cuisine colorée et saine. On mange donc très bien à Thessalonique puisque j’ai dégusté de loin le meilleur Savlouki (sorte de viande façon kebab dans un pain pita avec une sauce au yaourt) et la meilleure moussaka.

Surprise, ici la moussaka se fait avec de la cannelle pour adoucir le goût du mouton dans le plat

Ce que j’ai le moins aimé

– La compagnie de bus qui m’a emmené en Grèce pas ponctuel, peu d’informations. Le bus était indiqué mais n’existait pas.
– L’après-midi, tout le monde fait la sieste donc tout est fermé car il fait trop chaud pour faire quoi que ce soit. Comme vous avez pu le lire dans mes articles, je ne suis pas vraiment Farniente.

 

thessal.PNG
Mon périple en Grèce, Kavala et Alexandroupoli avaient l’air de jolies bourgages.

 

thessa2.PNG

Mon voyage remonte à 2011, de ce fait, à part vous partager quelques souvenirs, je n’ai malheureusement pas d’adresses à vous donner ni d’indications plus précises. J’espère simplement que ses quelques annotations vous permettront d’avoir une idée sur la ville. De mémoire, lorsque j’ai traversé la Grèce en bus, depuis la Turquie, j’ai vu des villages magnifiques, blancs qui dont les falaises tombaient dans la mer azur et ponctués de couleurs par les fruits et les fleurs qui arpentaient le long des murs et des terrasses;

 

Et vous avez-vous déjà visité la Grèce?