Busy’ ness in Frankfurt

Comme vous avez sûrement dû le voir  sur les réseaux sociaux, j’ai passé la semaine dernière à Francfort, non pas pour faire du tourisme (j’aurais bien aimé) mais pour travailler. Comme chaque année, ma société participe au salon international pharmaceutique : le CPHI-ICSE Worldwide qui s’est tenu cette année au Messe de Francfort.

Voici donc mes 4 choses cool à Francfort :

1. Skyline

 

frankfurt-skyline-best
Vue de la skyline – photo pas très nette prise avec mon Iphone

 

La skyline c’est un peu le spot immanquable de la ville, tant les gratte-ciels sont immenses et visible d’un peu partout. Eh oui, Francfort n’est pas vraiment une ville touristique car il s’agit d’une place financière mondiale importante, et les fameux gratte-ciels logent pour la plupart des banques.

IMG_8617.JPG

Pourtant la ligne de gratte-ciels est vraiment impressionnante et cette ligne architectural moderne revêt un certain esthétisme. Le Messe, est situé au milieu du centre des affaires non loin aussi de centres commerciaux et de l’ensemble des agents économiques Francfort. Immense, il m’a fallu pas loin de 15 minutes (et pourtant je ne traine pas) pour aller du Hall 4 (où nous exposions) vers le Hall 9 (pourtant pas le plus éloigné).

2. Downtown

 

IMG_8553.JPG
Römer

 

Römer m’a vraiment fait penser à l’Alsace par cette architecture si typique avec ces maisons à colombages ornées de fleurs. La place est vraiment jolie et c’est là que nous avons trouvé des tavernes allemandes pour goûter à la gastronomie locale, à savoir la saucisse de Francfort. Au bout, se trouve la Collégiale Saint-Barthélemy de Francfort qui est l’un des seuls vestiges authentiques, puisque la ville a été complètement bombardée durant la Seconde Guerre Mondiale.

IMG_8562.JPG

IMG_8531.JPG

Si on continue les rues piétonnes, on aboutit à des rues commerçantes avec de nombreuses enseignes internationales mais aussi des petits magasins bien locaux (un de jouets en bois vraiment sublimes).

IMG_8485

IMG_8493
Armée de Casse-Noisettes ou Saint Nicolas ?

 

Si vous venez à Francfort, sachez que la ville compte de nombreux musées que je n’ai bien évidemment pas fait. Outre la maison de Goethe (je suis passée devant XD), vous pouvez voir : Musée Stadel, Senckenberg, Museumsufer ou encore Museum für Moderne Kunst

 

IMG_8482.JPG
Depuis la cathédrale

 

3. Shopping

csm_3647_main_172919a544.jpg

Je ne vais pas vous mentir s’il est bien une activité que je pratique dans tout les pays et les villes que je visite c’est bien celle-là! L’avantage de l’Allemagne est qu’il existe de (très) nombreuses enseignes où – tout comme les Pays-Bas – de jolies choses peu onéreuses. Par exemples, si vous cherchez des cosmétiques bon marché mais de grandes marques (type L’Oréal, Weleda) allez chez DM, Müller ou encore Rossmann. A part cela,  il y existe de nombreux outlet (H&M, Mango) et bien sûr PRIMARK. Comme d’habitude, je suis revenue plus chargée que je ne l’étais à l’aller, ce qui est un exploit compte-tenu du fait que j’amenais du matériel pour le salon ^^.

 

frf
Aperçu de quelques uns de mes achats 🙂 j’ai découvert Rituals et j’avoue que j’ai complètement adhéré au concept. Trop contente d’avoir eu l’un des nouveaux Balmain X L’Oréal à moitié prix 😛

 

4. Manger

Outre la saucisse et la bière, sachez qu’on trouve vraisemblablement de tout à Francfort. Même si les deux premières sont clairement le must-to-taste, on peut manger bien et pour un prix relativement semblable à la France.

 

IMG_8501.JPG
Chaque ville allemande à sa saucisse : Saucisse de Francfort ?

 

Autre chose très intéressante, il est très facile de manger bio (organic) ou végétarien car la plupart des restaurants (on ne parle pas des fast-Food quoique… ^^) proposent des alternatives à leur carte. Ainsi, tout les matins à l’hôtel, j’avais la chance de pouvoir manger bio et à volonté, tout comme le midi où je commandais ma salade qui était – sans le demander – bio, bien sûr avec le jus qu’il l’accompagne.

 

IMG_8417
Repas de midi au salon MESSE Frankfurt

 

Pareil, si comme moi vous êtes intolérant au gluten, pas de panique, la plupart des endroits où nous sommes allés proposaient des plats noglu (sans gluten) tout comme dans les magasins, vous pouvez acheter facilement vegan, noglu etc

C’est donc toute la semaine que j’ai pu travailler au MESSE et ai essayé, du mieux que je pouvais de visiter afin de vous faire un peu découvrir cette partie de l’Allemagne. Car c’est vrai, quand on y réfléchis, lorsqu’on aborde la thématique de l’Allemagne on pense Berlin, Oktoberfest et plus ou moins Hambourg. Ce qui est fort dommage, puisqu’il s’agit d’un beau pays avec de beaux endroits à découvrir…Et Francfort est justement considéré comme la prochaine destination branchée où aller (source ici)

Et vous qu’en pensez-vous ? L’Allemagne à découvrir?

[EVENT] Soirée Inauguration Mango – 18/10/2017

Quand je vous dit que l’on veut que mon banquier me harcèle ^^ En plus d’avoir agrandi H&M où, honnêtement je passe plus de temps à l’intérieur qu’à Carrefour pour faire – initialement – mes courses, ils ont ajouté un Deichmann (enfin !) et surtout MANGO !
Trèves de tergiverser, toutes mes amies proches savent que cela fait un peu plus de 6 mois que je leur rabat les oreilles que « y a Mango qui va ouvrir en bas de chez moi ! ». Car, oui je suis contente car je suis une fan inconditionnelle de la marque que j’ai vraiment découvert à Istanbul, où de nombreux Mango Outlet me permettaient d’acheter de belles pièces de mode à prix tout doux… Pour l’occasion, le 18 octobre se voulait être l’évènement !

photo source caen actu

Au programme, soirée privée d’ouverture avec mojitos et shopping privilège, le tout avec l’étoile de la soirée, la jolie Camille du blog Noholita ainsi que Hera Pradel dont j’ai pu découvrir un peu mieux l’univers.

IMG_8105
jolie maroquinerie, je me suis laissée tenter le petit porte-feuille rose.                         @snegorotchka – all crédits reserved

Trop heureuse de venir, j’ai enfin pu la rencontré alors que je la suis depuis des années, où elle était encore à Bordeaux. Souvent, certaines bloggeuses ne sont pas très abordables (vous ai-je dit que j’en ai croisé une à l’aéroport et son «armée d’assistants » ?) et bien Camille est tout le contraire ! Souriante et pleine de peps, elle a pris le temps de discuter et de poser avec chacune alors qu’il y avait pas mois de 150 personnes réunies pour l’inauguration !

 

IMG_8132.JPG
 @snegorotchka – all crédits reserved

 

 

C’était vraiment un beau moment dans une bonne ambiance, idéal pour faire du shopping. J’ai ainsi pu revoir les copines bloggeuses (allez jeter un coup d’œil à leur blog) et rencontrer de belles personnes.

Et enfin, j’ai même revu un de mes anciens camarades de promo et cela fait toujours plaisir de revoir une personne que vous n’avez pas vu depuis 3 ans !

Voici mes coups de cœur de chez MANGO

 

robe mangochaussure mango

 

mango manteau  sac croco1

 

Qu’en pensez-vous ?

Un grand merci au Centre Commercial Hérouville Saint Clair, ainsi qu’à l’agence Aurore Boréale qui a organisé l’évènement et dont j’ai pu avoir une invitation 🙂

In October, I amsterdam

Je crois que vous l’avez compris sur mon compte Instagram : j’ai adoré voyager aux Pays Bas et tout particulièrement à Amsterdam ! Plus personne ne présente cette ville si singulière : ses vélos, ses musées, sa vie nocturne animée, son architecture si typique… bref une jolie destination pour un city break !

Voila 5 raisons qui font que j’ai adoré AMSTERDAM

Une vie culturelle aussi vive que diverse

Les canaux d’Amsterdam

Le point fort d’Amsterdam c’est bien que l’on ne s’y ennuie jamais ! Avec une quarantaine de musées et pléthore d’événements culturels, c’est bien là un lieu en constante mouvance qui ravira les aficionados de la culture. Outre le Rijksmuseum et le Musée Van Gogh, l’incontournable est sûrement la Maison Anne Franck! Mais prévoyiez d’y de bonne heure car il y a une queue énorme ! Sinon, vous pouvez aussi tenter d’autres musées moins connus mais qui vous raviront comme le musée d’Amsterdam dont la galerie des Tireurs civils se visite gratuitement. D’ailleurs ce musée possède un joli café aussi calme que charmant qui me fait penser aux petits cafés des universités britanniques.

Cour intérieure du Musée d’Amsterdam

Vous n’aimez pas la peinture ou l’Histoire, pas de problème, vous pouvez toujours opter pour l’un des nombreux musées à la thématique excentrique come Heineken Experience, le musée du Sexe (Sexmuseum), le musée du Cannabis, le musée des microbes…

Diamanterie Gassan qui se visite aussi comme de nombreuses usines ou magasins artisanaux

Par ailleurs le prix des musées est autour de 18/20€ donc pensez à prendre un pass musée ou culturel qui vous permettra de faire de belles économies tout en assouvissant votre soif de découverte !

Flâner à Amsterdam

S’il y a bien une ville difficile où vous pouvez sortir sans itinéraire et vous émerveiller c’est bien Amsterdam ! La ville aux mille canaux possède des rues trop mignonnes où de nombreux vélos accrochés un peu partout, viennent parfaire l’esthétique du cadre.


Et je vous recommande de parcourir la ceinture de canaux à pied ou bien, en vélo, pour faire un peu plus local. D’ailleurs, s’il y a bien une chose à laquelle il faut faire attention, ce sont les vélos ! Restez bien dans votre voie sur le trottoir car les vélos sont à Amsterdam ce que la voiture est à Paris : ils sont chez eux !

Les parking à vélos sont tres nombreux dans la ville. La vraie question est : comment font-ils pour retrouver le leur?


Je ne voudrais pas que vous vous fassiez assommer par un Hollandais armé d’un vélo !

Façade typique d’Amsterdam à deux pas du Vondelpark

En plus de cette architecture propre à cette ville, on peut s’arrêter dans le quartier du Jordaan, ou bien s’isoler au Begijnhof, sorte de cour intérieure cachée à deux pas du marché aux tulipes – Bloemenmarkt et la tour de la Monnaie.

Tulipes 🌷 l’emblème des Pays Bas
Bloemenmarkt, marché aux fleurs

La verdure dans le bithume

Une rue d’Amsterdam, pleine de verdure si atypique

La verdure s’invite partout en ville : aux fenêtres, devant les portes, dans la rue. C’est un peu un mélange subtil et à la fois mignon entre les murs en brique sombre et les touches de couleurs amenées par les pots de fleurs, les plantes grimpantes sur les murs. En plus, Amsterdam est une ville verte de part ses immenses parcs comme le Vondelpark, espace de liberté où les habitants viennent se relaxer dans ce havre de paix.


Sinon, il y a aussi le jardin botanique – Horticus Botanicus ou encore Amstelpark, le Westerpark… Même si le printemps avec ses tulipes ou l’été sont plus propices à visiter ces endroits, l’automne est aussi magnifique avec ses arbres aux couleurs multiples.

Vondelpark

L’ouverture d’esprit et le multiculturalisme

Ce qui m’a le plus agréablement surpris est que les gens sont zen et ouverts. Toutes  les cultures et les religions semblent vivre paisiblement ensemble dans cette grande ville cosmopolite. Personne ne semble se juger mutuellement et se sentir à l’aise.

Les Hollandais sont vraiment gentils et toujours enclin à nous aider ; à chaque fois, alors que nous nous arrêtions pour vérifier notre chemin, nous avions toujours une personne qui s’arrêtait et nous proposait son aide spontanément.

Visite de la pagode bouddhiste en plein coeur des canaux d’Amsterdam. (Gratuit)

Nous avons par exemple visité une pagode bouddhiste et une église juste après dans le centre d’Amsterdam. Mais sachez qu’il existe aussi une synagogue portugaise, des mosquées etc… Tout comme la nourriture, vous trouverez de tout : des restos italiens, surinâmes, indonésiens, turc.

Cuisine indonésienne

C’est aussi un endroit libre ou la créativité à sa place. Nous avons visité par exemple, les anciens chantiers navals reconvertis en gigantesque site d’art avant-gardiste, de création ou encore de renouveau dits NDSM.

Anciens chantiers de la Ndsm reconvertit en ateliers d’art avant gardiste. C’est accessible par un ferry que l’on prend derrière la Gare centrale

Le Shopping

Magna Plaza, un centre commercial de luxe en plein coeur d’Amsterdam, place du grand Dam. Son architecture historique a été conservée et un grand lustre trône en cristal trône au centre de l’édifice

Oui, en grande accro du shopping que je suis, Amsterdam est aussi un bon endroit ou faire les magasins vu la taille de leur PRIMARK, ou encore la présence de marques que l’on ne retrouve pas partout en France : Lush, Rituals, Stradivarius… Vous ai-je aussi dit que les Hema sont gigantesques et à foison !!!?

Bref, vous l’aurez compris, je suis revenue avec plus de sacs que je ne suis venue…

Craquage shopping chez Primark Amsterdam

Ce que j’ai moins aimé : la vie nocturne

A deux pas du Quartier Rouge ( Red Light District) en pleine nuit, le long des canaux

Bien que l’un des points d’attraction d’Amsterdam de la ville soit la vie nocturne je n’ai pourtant pas plus aimé. Le bon côté c’est qu’il y a toujours du monde et que l’on peut se promener tranquillement, boire un verre, dîner sans restriction. La ville semble toujours en ébullition c’est agréable de voir qu’il n’y a pas de limites.

Un café brun, sorte de pub local.

En revanche, je trouve un peu dommage que le Quartier Rouge (Red Light District) soit une « attraction » touristique de même que le fait de ne croiser que des touristes fumant du cannabis dans la rue alors qu’il y a des coffee shops pour cela. Les habitants doivent être un peu excédés avec ce type de comportement…
Alors qu’en dire vraiment à part qu’on se sent un peu voyeur après avoir parcouru cette avenue remplie de vitrines roses avec des femmes dedans ??? Bon certains doivent sûrement se sentir différent mais bon sachez que des milliers de curieux s’y presse chaque soir ^^.

Etrange magasin …

Perso, même si cela peut être intrigant, ce n’était vraiment mon truc. Imaginez que certains touristes viennent en famille ? Comment expliquer ce que font les dames à moitié nues dans la vitrine???
Sans doute sommes-nous trop prudes pour cela. En tout cas sachez que pour ceux qui s’intéressent de près au sujet, il y a existé même un musée de la Prostitution…

Et vous, êtes vous déjà allé à Amsterdam ? Qu’en avez-vous pensé ?

Remix ton style sans te perdre pour autant avec SWAROVSKI 

IMG_7064 (2).jpg
Une soirée tout en raffinement…

Jeudi dernier, sur mes réseaux sociaux, je vous ai emmenés avec moi, à la soirée Swarovski afin de vous faire découvrir leur nouvelle collection : la collection de bijoux REMIX. Champagne, essayages, rencontres, une belle soirée placée sous le signe des scintillements ….

IMG_7000 (2).jpg

La collection REMIX est composée de bracelets en cristal SWAROVSKI qui peuvent s’associer simplement les uns aux autres grâce à d’innovants fermoirs magnétiques pour créer de nouveaux bijoux. Astucieux et magiques, ces bijoux aimantés se transforment à volonté. D’un simple bracelet, ils peuvent se changer en collier ras-de-cou ou sautoir lorsqu’on les associe avec un ou plusieurs autre(s) bracelet(s). Les possibilités sont infinies et font de vos bijoux un résultat unique qui vous ressemble !

IMG_7019 (2)

Mon avis 

En grande fan inconditionnelle de Swarovski, j’ai adoré ce concept ! Je possède déjà une petite collection de bracelets, colliers (dont un avec une valeur affective infinie) et même des boucles d’oreilles. Leurs créations sont toujours très féminines et reconnaissables aisément parmi tant d’autres.

IMG_6974
Plusieurs combinaisons possibles grâce à la collection REMIX

Pour moi, la bijouterie est une chose personnelle car elle est souvent liée à un certain affect ou reliée à une émotion. De ce fait, Swarovski permet enfin de pouvoir avoir une joaillerie qui colle au plus près à la spécificité de chacune. Car finalement, la bijouterie est le détail qui fera que votre tenue ou votre style sera complet et mémorable. En tout cas, c’est la conception que j’ai car lorsque je scrute la plupart des personnes dont j’admire le style, c’est leur attention aux détails qui les distingue. Tout est dans le souci du détail et c’est ce que j’ai aimé le plus dans cette collection.

IMG_6828.JPG

Comment ça marche ?

swar1.PNG
Estelle, une gagnante du concours, faisant le mannequin main pour les bijoux SWAROVSKI. Au centre, je porte mes 3 coups de cœurs.

Il suffit de choisir les pièces qui nous ressemble le plus – les basiques – qui feront notre signature. Puis, il suffit de les combiner au gré de notre imagination ou du style que l’on veut donner à notre tenue. On peut superposer les bracelets autour du poignet pour donner du volume et habiller une tenue classique, ou encore les combiner pour créer un ras de cou ou un sautoir raffiné qui viendra donner une dose de sophistication à une tenue de jour comme de nuit.

IMG_6893.JPG
Un joli tour de main mi-oriental mi-romantique avec 3 bracelets REMIX

Enfin, l’idée est de laisser parler sa créativité : superposer, agréer un vêtement, enrouler autour du cou, du poignet et pourquoi pas de la cheville. Bref ! Je vous laisse décider, vous êtes libre en la matière et il n’y a aucune règle à part celle de créer les vôtres !

Combien ça coute?

swarovski 2

J’ai adoré cette collection que je pense adopter prochainement et j’ai d’ores et déjà repéré les pièces que je porterais ^^ En revanche, j’espère que les bracelets seront peut-être un peu plus longs car certains étaient un peu justes pour mon poignet et pourtant, je pense qu’il est standard.

IMG_7020 (2).jpg
Brillez de mille feux avec Swarovski

Adresse : 81 Rue Saint-Pierre, 14000 Caen / Téléphone : 02 31 85 08 43

Remerciements

IMG_7036 (2).jpg

Merci à Swarovski pour cette soirée et cette superbe présentation, avec un remerciement tout à fait spécial à Pauline ! Merci pour tout !

IMG_6897.JPG

Thessaloniki vibes

31068-GRC-Tesalonica-Radio_Thessaloniki.jpg

Thessalonique c’est la 2e ville de la Grèce, derrière Athènes. Moins connu que la capitale, elle n’en est pas moins plus charmante et fera le plus grand bonheur de ceux qui recherchent l’authenticité grecque.
Voici donc 5 raisons d’y passer quelques jours :

1/ Pour son histoire

thess.PNG

Architecture grecque antique, ottomane, moderne témoigne d’un passé riche marqué par les plus grands empires du pourtour méditerranéen.

Atatürk's home-thessalonik.jpg
Maison d’Atatürk 

A chaque coin de rue, on ne peut s’empêcher de remarquer les vestiges d’un temple, les colonnes d’un édifice ou encore admirer ceux encore existants. D’ailleurs, c’est aussi ici qu’est né Mustafa Kemal, le fondateur de la Turquie.

 

Sa maison se trouve dans l’actuel consulat de Turquie à Thessalonique et il suffit simplement de demander pour visiter.

 

 

 

2/ Pour son climat

Panorama.jpg
vue de Thessalonique depuis les remparts sur le haut de la ville

Oui je sais, le climat est idyllique et typiquement méditerranéen avec ses beaux oliviers et ce bleu azur du ciel. Bien que très chaud l’été (au mois de juin il faisait déjà 40°C presque aussi chaud que la métropole turque voisine d’où je venais).

3/ Pour sa proximité à la mer

C’est une ville portuaire dont l’attachement à la mer est certain.

Photo0456
Le port est plutôt agréable pour s’y promener mais c’est surtout le soir que l’ambiance est à son beau fixe puisque, la chaleur tombée, les gens se réunissent pour boire un verre, manger, sortir en famille ou entre amis.

Nikiti1.jpg
A Nikiti, sur la plage

Non loin de là, il est possible de se rendre sur de très belles plages à Nikiti, un village sur la côte à côté de Chaldiki puisqu’à cet endroit, il y a 3 bancs de plage. Le premier est très fréquenté car il est le plus proche de la ville. Le second, celui où nous sommes allées est un peu moins. Enfin, le dernier est tout bonnement interdit aux femmes car c’est là que se tient le Mont Atos, édifice religieux sacré où se trouve un monastère. Pour y aller, il suffit de prendre un bus, qui passe très régulièrement et sillonne la région.

 

 

4/ Pour ses églises

 

Osios david's church
Eglise Osios David, Thessalonique

 

S’il y a bien un mot qui me vient à l’esprit c’est « orthodoxe » tant il y a d’églises et d’édifices religieux dans la ville. Les églises sont vraiment magnifiques et sont décorées avec la plus belle attention.

 

Couvent des vlatadons
Intérieur du couvent des Valadons, Thessalonique

 

THES

5/ La nourriture

Ce n’est pas un secret, la Grèce, en général, est réputée pour sa bonne cuisine colorée et saine. On mange donc très bien à Thessalonique puisque j’ai dégusté de loin le meilleur Savlouki (sorte de viande façon kebab dans un pain pita avec une sauce au yaourt) et la meilleure moussaka.

Surprise, ici la moussaka se fait avec de la cannelle pour adoucir le goût du mouton dans le plat

Ce que j’ai le moins aimé

– La compagnie de bus qui m’a emmené en Grèce pas ponctuel, peu d’informations. Le bus était indiqué mais n’existait pas.
– L’après-midi, tout le monde fait la sieste donc tout est fermé car il fait trop chaud pour faire quoi que ce soit. Comme vous avez pu le lire dans mes articles, je ne suis pas vraiment Farniente.

 

thessal.PNG
Mon périple en Grèce, Kavala et Alexandroupoli avaient l’air de jolies bourgages.

 

thessa2.PNG

Mon voyage remonte à 2011, de ce fait, à part vous partager quelques souvenirs, je n’ai malheureusement pas d’adresses à vous donner ni d’indications plus précises. J’espère simplement que ses quelques annotations vous permettront d’avoir une idée sur la ville. De mémoire, lorsque j’ai traversé la Grèce en bus, depuis la Turquie, j’ai vu des villages magnifiques, blancs qui dont les falaises tombaient dans la mer azur et ponctués de couleurs par les fruits et les fleurs qui arpentaient le long des murs et des terrasses;

 

Et vous avez-vous déjà visité la Grèce?

 

Mes essentiels beauté / Eté 2017

Comme je vous l’avais expliqué sur mon compte Instagram, je souhaitais aborder aussi des sujets plus diverses et qui s’ancrent un peu plus dans ma vie quotidienne comme la beauté, le shopping ou encore le bien-être. Mes meilleurs amis pourront vous le confirmer je suis une source intarissable de bons plans shopping et de conseils beauté concernant les cosmétiques ou les soins bien-être. C’est pourquoi, je voulais donc partager avec vous quelques trucs que j’aime utiliser et pourquoi surtout.

Pour moi, ce n’est pas suffisant de vous dire « telle texture / parfum est sympa » et je veux vous dire pourquoi cela marche ! J’estime qu’il faut au moins un mois et demi d’utilisation d’une crème pour en mesurer l’efficacité car, l’effet immédiat est souvent non valide dans le temps.

Je vous ai donc sélectionné ici quelques produits pour cet été que j’utilise dès à présent et dont je ne me lasse pas !!!

L’huile pour cheveux secs, MOROCCANOIL

Cette marque israélienne qui se vendait encore jusqu’à peu en exclusivité en Amérique du Nord, est vraiment très efficace. J’utilise notamment le soin pour cheveux qui fonctionne vraiment sur les pointes abimées.

Pourquoi ça marche ?
Déjà les produits de cette marque sont qualifiés FDA ce qui veut dire – communément – qu’ils répondent à des critères de fabrication et de qualité très exigeants pour être commercialisés aux Etats-Unis.
L’actif principal du soin pour cheveux Moroccanoil est l’huile d’argan (argania spinosa kernel oil). Cette dernière est reconnue pour ses vertus réparatrices, protectrice sur la peau et les cheveux.
Aussi d’autres huiles s’ajoutent comme l’huile de lavande qui est apaisante, et l’huile essentielle de géranium (pelargonium graveolens oil) qui a des vertus à la fois tonique et réparatrice et enfin l’huile de colza qui est riche en oméga.

Où acheter ?
En ligne ici ou chez certains coiffeurs partenaires, prix dès 45 € (sans frais de port) / Origine : Israël, vendu en Amérique du Nord en priorité

Hei Poa, Pur monoï tiaré flacon 100ml

Je suis une fan inconditionnelle de la gamme HEIPOA que j’utilise fréquemment et pas seulement en été. J’aime le parfum et surtout le côté authentique du monoï de Tahiti.
La gamme a vraiment de bons produits même si j’utilise principalement le monoï. Ce dernier est authentique et fabriqué à partir d’huile de coco et de fleur de tiaré. Certes il n’a pas l’odeur industrielle à laquelle on a habitué mais sens vraiment l’odeur du véritable monoï. D’ailleurs, il s’agit d’une appellation d’origine contrôlée car n’est pas monoï de Tahiti qui veut.

Pourquoi ça marche ?
Ce produit est un des plus naturel sur le marché c’est pourquoi je ne l’utilise pas seulement l’été. La recette est simple : on incorpore des fleurs fraîches de Tiaré cueillies dès l’aube, qui vont macérer pendant 10 jours dans 1 litre d’huile de coco dite « coprah » (on l’obtient selon un procédé propre à la culture Tahitienne). L’huile de coco est d’ailleurs riche en acide gras qui viendra protéger, apaiser et réparer la peau. Enfin, les fleurs de Tiaré, en plus d’apporter un parfum agréable ont des propriétés adoucissantes et purifiantes. Le tout offre un produit riche en bioactifs essentiels pour le corps.

IMG_6652.JPG

Où acheter ?
En pharmacie et parapharmacie, prix dès 8,95 € / Origine : Tahiti

La poudre soleil TERRA COTA de Guerlain

Blanche comme je suis, j’aime l’été afficher un peu de couleur et je dois vous dire que trouver la poudre soleil parfaite fut un défi de taille. Vous savez celle qui ne vous donne pas une mine orange ou celle qui ne fait pas de traînée et vous donne un résultat lumineux et naturel ? Et bien, celle de Guerlain saura tenir toutes ses promesses.

Où acheter ?
Chez Sephora, Galeries Lafayette, Marionnaud, Printemps, ou chez Guerlain, Champs Elysées, 49  €, Origine : France

Le parfum Mandarine Sultane d’Alexandre J

Comme je vous l’avais présenté en mai dans un article sur la présentation du nouveau parfum d’Alexandre J « Altesse Mysore », j’avais craqué pour « Mandarine Sultane » qui raconte l’histoire d’un jardin d’orangers à Marrakech. J’aime les odeurs épicées et sucrées tout au long de l’année mais j’avoue adorer porter ce parfum pour l’été.
Je vous invite à découvrir la gamme chez SENS UNIQUE à Paris ou bien à Caen.

Où acheter ?
Sens unique, Caen ou Paris, prix : 98 € / Origine : France

Palette Sunbleached Filters, Sephora

J’adore cette palette car il s’agit exactement des couleurs que j’aime mettre aux yeux. La tenue est bonne et facile à étaler. Cette palette était soldée chez SEPHORA mais je pense qu’une nouvelle édition pourrait voir le jour.

Où acheter ?
Sephora, 19,99 € / Origine : USA

 

J’espère que cet article vous aura plu et vous donnera des idées quant aux achats de produits. Comme vous le voyez, je privilégie les soins au maquillage même si j’aime comme la plupart d’entre nous le maquillage. La beauté, rime pour moi avec la santé, c’est pourquoi je veille à choisir des cosmétiques qui sont ni trop mauvais pour l’environnement et ni contenant pas trop d’actifs sujets à controverse. Je prends le temps d’essayer et je vérifie vraiment les résultats.
Enfin le meilleur conseil à donner est bien que pour rayonner de l’extérieur il faut aussi rayonner depuis l’intérieur et la beauté passe donc pas ce que l’on mange.

Et vous quels sont vos cosmétiques chouchou pour cet été?

Méditations au Mont Saint Michel

Plus besoin de vous présenter le Mont-Saint-Michel, endroit emblématique de notre belle Normandie, pourtant, je souhaitais vous conter à nouveau cet endroit mais sous un autre angle : la spiritualité.

IMG_6567.JPG

Véritable addict au yoga c’est grâce à cette activité que je suis partie samedi dernier pour une marché méditative dans la Baie du Mont Saint Michel. Au programme : yoga sur la plage du Bec d’Andaine et marche méditative jusqu’au Mont, le long de la Traversée des Grèves. Ce chemin n’était pas un hasard, puisqu’au Moyen-Age, il s’agissait d’un chemin de pèlerinage jusqu’à l’Abbaye du Mont Saint Michel.

IMG_6517.JPG

Nous avons donc traversée la Baie, pieds nus, en marchant sur le sable sec puis mouillé par la mer qui s’est retirée le jour-même, la glaise, les sables mouvants et enfin à travers les fleuves que sont le Cuesnon (qui marque la « frontière » du Mont en Normandie ou en Bretagne ), la Selunes et la Sée. Cette marche était avec un guide, puisqu’il s’agit d’une traversée dangereuse où la marée est l’une des plus importantes d’Europe – 11 mètre et peut vous surprendre à tout moment.

IMG_6493.JPG

La marche méditative s’est fait entre le Bec d’Andaine et l’îlot de Tomblaine, en silence, afin de pouvoir nous laisser transporter par cet environnement singulier ou l’eau agit tel un miroir sublimant la beauté des lieux. Puis nous avons fait une pause à cette ilot pour partager nos impressions mais aussi en apprendre un peu plus sur le yoga.

IMG_6479.JPG

 Si nous ne parvenions pas à laisser notre esprit, nous pouvions nous appuyer sur un japa mâlâ pour guider notre méditation ou notre recherche de paix intérieur. Le MÂLÂ est un chapelet fait de bois de santal ou de rose utilisé par les Bouddhistes au cours de leur méditation pour réciter des prières ou des psaumes. Composé de 108 perles, il suffit de les « égrainer » avec le pouce et l’index, en récitant un mantra ou une prière. Lorsqu’on arrive à la dernière perle – le Meru – il ne faut pas la sauter mais recommencer en retournant le japa mala. 

Japa Mala

Le chiffre 108 n’est pas anodin puisqu’il correspond aux 108 noms de Bouddha, mais aussi aux 108 textes sacrés philosophiques indous et enfin, le « 1 » signifie « Dieu » , le « 0 » « le vide ou l’humilité dans la spiritualité » et le « 8 » l’infini. D’où l’importance de ce chiffre, même si certains mâlâs possèdent moins de perles.

Prendre le temps de penser, de se replier sur soi le temps d’essayer de trouver un équilibre est une expérience singulière qui, dans un lieu comme celui-ci vaut vraiment le détour. Personnellement, outre le côté sportif de la traversée cette magnifique baie préservée, et surtout chargée en histoire, je sens que cette expérience a changé quelque chose en moi, mais de façon positive. C’est pourquoi je voulais vraiment partager avec vous ces quelques mots qui sauront peut-être vous inspirer.

IMG_6629.JPG

Pour vous donner un aperçu voici ce que j’avais filmé et partage via Snapchat et Instagram: