Caen je suis partie !

Hello tout le monde, eh oui cela fait longtemps que je n’ai pas écrit ici, le temps m’avait manqué et surtout de nombreuses choses m’avaient fait perdre l’envie de venir partager avec vous toutes mes « aventures » (peut-être un jour je vous en parlerai).
Et voilà, c’est fait, j’ai quitté Caen pour de nouveaux horizons après presque 5 ans de vie sur place.
J’ai  donc bien eu le temps d’arpenter la ville et vous proposer ma visite de Caen. Voilà donc mes 10 endroits préférés à Caen.

Top 10 de mes endroits préférés

  • 1. L’hôtel de ville, dit « l’Abbaye aux Hommes ».

DSC04375

C’est vraiment l’édifice de Caen que je trouve le plus beau et lorsque j’ai eu la chance de pouvoir le voir de l’intérieur et de connaître son histoire, cela n’a fait que confirmer mon sentiment au sujet de ce complexe attaché à l’Eglise Saint-Etienne. Le quartier autour est vraiment des plus anciens avec la rue de Bayeux, l’arthotèque (un endroit génial d’ailleurs).

  • 2. Le Café Keys & Co

1337

Mon spot préféré pour les chocolats chauds !!!! Vous commencez à me connaître et savez, ô combien je suis gourmande ! Chez Key’s & Co la nourriture est vraiment bonne, que vous veniez pour un brunch ou juste pour un goûter avec leur cheesecakes aussi variés que délicieux !

Adresse : 45 Avenue du Six Juin, 14000 Caen, France / Tél : +33 2 31 34 60 83 (pensez à réserver surtout le weekend si vous souhaitez bruncher).

  • 3. Le Jardin des plantes
    DSC03708

C’est vraiment mon jardin préféré dans toute l’agglomération caennaise car c’est un endroit intéressant où on y apprend des choses si que l’on daigne s’y intéresser (il y a de nombreuses espèces de plantes médicinales, un séquoia, des plantes qui n’existent plus…), qui est reposant, pas mal fréquenté et qui est vraiment pour moi un havre de paix que j’apprécie tout au long de l’année. Le petit plus de cet endroit est la serre climatisée des plantes tropicales ! Je vous recommande vivement d’y aller, surtout si le beau temps n’est pas au rendez-vous !

AdressePlace Blot, 14000 Caen, France

DSC03733

  • 4. Le Mémorial de Caen ou plutôt « mon musée préféré »

DSC04262

Caen c’est le D-DAY ! Eh oui, Omaha Beach, Juno Beach… sont à côté de la ville et il fallait bien honorer la mémoire de ces héros qui ont bravé le danger pour libérer la France ! Le mémorial de Caen est, pour moi, l’endroit le plus complet sur le débarquement de Normandie et je vous recommande chaleureusement d’y aller au moins une fois ! Certes, l’entrée est payante mais là vous verrez de vrais témoignages de la guerre de 1939-1945, de véritables trésors d’Histoire qui sont expliqués afin que nous ne cessions jamais de nous souvenir. Vous imaginez ô combien j’étais heureuse de découvrir les réserves du Mémorial de Caen (à redécouvrir dans mon article ici)

DSC04514
Plage du débarquement de Normandie, Arromanches

Ce que j’aime par dessus tout c’est que chaque aspect de cette période est abordé et expliqué et, je recommande de compléter par la visite des plages du Débarquement, ou encore le cinéma 360 à Arromanches. Enfin, j’adore le fait que ce lieu est un endroit d’expression libre et de culture et que de nombreux évènements comme le Concours de plaidoiries ou encore les conférences y ont lieu.

Entrée plein tarif : 18 € / Adresse : Esplanade Général Eisenhower, 14050 Caen, France Toutes les informations sont ici

5. Bo bun, mon QG street food !

IMG_2717C’est un peu mon QG question nourriture ! Comme beaucoup d’entre vous le savez, mon grand-père est né au Viêt-Nam et c’est grâce à cela que j’ai toujours voulu connaître un de mes pays d’origine ! La cuisine vietnamienne est délicieuse et varie vraiment entre le nord et le sud et donc, quand j’ai découvert Bo Bun sur les recommandations de mes abonnés via Instagram, j’étais aux anges. La cuisine est juste excellente et ils font la spécialité par excellence du nord du Viêt-Nam, le Bo bun (en vrai on dit « Bun Bo ») et je crois que c’est le meilleur que j’ai mangé (sans rancune Maman même si les tiens sont très bon 🙂 ).  En plus les propriétaires sont de la même région que mon grand-père et sont aussi des Mnongs (ethnie du nord du Viet-Nam vivant dans les montagnes). Que vous preniez en version viande ou en version végétarienne, vous ne serez pas déçu !

Adresse : Bo Bun, 13 Rue Montoir Poissonnerie 14000 Caen, menu à 11,50 euros incluant un bo bun, une entrée, une boisson et un dessert. 

  • 6. la Rue Froide et la place Saint-Sauveur

La rue Froide est pour moi, la rue la plus pittoresque de la ville de Caen. J’aime la traverser depuis la rue Saint-Pierre et admirer la petite ambiance chaleureuse qui se dégage de la rue. Pourtant quand j’ai appris son passé (voir l’article ici) j’étais assez surprise car de nos jours, il y a tant de jolies boutiques, de couleurs et cette odeur d’encens émanant d’une des boutiques ! Je finis toujours par la place Saint Sauveur avant de remonter à la mairie de Caen, abbayes aux Hommes.

7. Les endroits cachés

C’est une chose que j’adore vraiment faire dans une ville ! Découvrit des endroits superbes inconnus de la plupart des gens et les prendre en photos. A Caen, ce que j’avais remarqué c’est que la chose n’étais pas aisée et qu’il fallait vraiment trouver des trésors dans de vieilles cours intérieures ou encore fouiller dans des endroits improbables.

DSC01451.JPG
Publicités

Vous serez surpris de découvrir la face cachée de Caen avec la visite « Petits mystères dans Caen »

Saviez-vous que la ville de Caen abrite une dame blanche officielle ? Que des maisons hantées existent vraiment dans le centre de Caen ou encore, que l’une des plus belles places de la ville  avait un tout autre visage – plus sombre ?

Eh bien pas moi  ! C’est grâce à la visite « Petits Mystères dans Caen » que j’ai appris toutes ces choses et bien d’autres ! Il s’agit d’une visite insolite proposée par l’office du tourisme de Caen et Petit Meurtres entre Amis qui vous fait découvrir la face mystérieuse de Caen en abordant les faits tragiques, les légendes urbaines ou encore les histoires glaçantes de fantômes ou de maisons hantées. Une façon originale d’aborder l’Histoire de la ville avec ces petites histoires qui se mêlent à la Grande.

IMG_8272 (2)_edited
Pourquoi ce grand dessin sur cette pharmacie?

 

De la grande Histoire aux les petites histoires mystérieuses

Entre fantômes mondains qui s’incrustent joyeusement aux réceptions données dans l’un des hôtels particuliers de la ville, bête qui terrorisait les gens dans les années 1630 ou côté obscure des plus beaux édifices historiques, la visite est très intéressante et riche en rebondissements !

 

IMG_8279 (2)_edited
Pourquoi « Rue Monte-à-regret »?

 

Pendant une heure, on suit le parcours d’un condamné à mort à travers la ville en découvrant par exemple la signification des anciens noms de rues caennaises. Toutes les époques sont abordées sous cet angle sombre comme le Moyen-Age, la Révolution française particulièrement sanglante à Caen ou encore l’Ancien régime avec l’odieuse tour Chatimoine archétype de l’horreur carcérale de l’époque.

 

IMG_8285 (2)_edited
Si calme, pourtant autrefois, nous étions prêt d’un endroit des plus obscures…

 

 

IMG_8292 (2)_edited
Que se passait-il ici? Encore bien des questions que la visite saura répondre…

 

De la visite, ce qui m’a marqué le plus c’est la face obscure de l’Eglise Saint-Etienne le Vieux. L’église m’a toujours fascinée de par son état de ruine avancée mais aussi par le fait qu’elle n’est pas ouverte au public. Il s’agit vraiment d’un endroit que j’aimerai visiter si un jour la Ville de Caen en offrait l’opportunité et sa véritable histoire a encore plus attisé ma curiosité. En effet, j’ai toujours trouvé qu’il était curieux, que ce soit la seule église dans cet état à Caen dans la mesure où, souvent dans les bombardements ces édifices étaient évités ou alors, si par malheur ils étaient touchés, ils étaient reconstruits ce qui n’est pas le cas de ce bâtiment magnifique. Donc, en connaissant son histoire sinistre, sans vous spoiler, je crois que je comprend mieux son état et cela me fascine encore plus .

 

Mon avis

IMG_8296 (2)_editedHabituellement je ne suis pas vraiment adepte des histoires de meurtres, de fantômes et tout cela puisque l’âme sensible que je suis n’est pas vraiment à l’aise avec. Pourtant, je me suis laissé prendre au jeu de cette visite et j’ai même vraiment apprécié découvrir un peu la ville sous un aspect plus sombre.

La guide Anne était vraiment super et nous faisait part de chacune des histoires sans entrer dans des détails sordides qui choqueraient les plus sensibles. Du coup, la visite est accessible à tous et est très agréable ! Croyez-moi, les faits intrigants suffisent à vous donner un petit frisson surtout si vous choisissez la visite de nuit (ce que je vous recommande pour être dans l’ambiance).

La visite est un réel succès puisque près de 700 personnes se sont laissées tenter par l’expérience que propose l’office du tourisme de Caen et Petits Meurtres  en Amis ! Alors n’hésitez pas à la tenter car vous pouvez la faire en famille, entre amis bref…à vous de juger.

Remerciements :

Un grand merci à l’office du Tourisme et des Congrès de Caen la Mer – Normandie et à Petits Meurtres entre amis pour cette superbe visite !

 

Méditations au Mont Saint Michel

Plus besoin de vous présenter le Mont-Saint-Michel, endroit emblématique de notre belle Normandie, pourtant, je souhaitais vous conter à nouveau cet endroit mais sous un autre angle : la spiritualité.

IMG_6567.JPG

Véritable addict au yoga c’est grâce à cette activité que je suis partie samedi dernier pour une marché méditative dans la Baie du Mont Saint Michel. Au programme : yoga sur la plage du Bec d’Andaine et marche méditative jusqu’au Mont, le long de la Traversée des Grèves. Ce chemin n’était pas un hasard, puisqu’au Moyen-Age, il s’agissait d’un chemin de pèlerinage jusqu’à l’Abbaye du Mont Saint Michel.

IMG_6517.JPG

Nous avons donc traversée la Baie, pieds nus, en marchant sur le sable sec puis mouillé par la mer qui s’est retirée le jour-même, la glaise, les sables mouvants et enfin à travers les fleuves que sont le Cuesnon (qui marque la « frontière » du Mont en Normandie ou en Bretagne ), la Selunes et la Sée. Cette marche était avec un guide, puisqu’il s’agit d’une traversée dangereuse où la marée est l’une des plus importantes d’Europe – 11 mètre et peut vous surprendre à tout moment.

IMG_6493.JPG

La marche méditative s’est fait entre le Bec d’Andaine et l’îlot de Tomblaine, en silence, afin de pouvoir nous laisser transporter par cet environnement singulier ou l’eau agit tel un miroir sublimant la beauté des lieux. Puis nous avons fait une pause à cette ilot pour partager nos impressions mais aussi en apprendre un peu plus sur le yoga.

IMG_6479.JPG

 Si nous ne parvenions pas à laisser notre esprit, nous pouvions nous appuyer sur un japa mâlâ pour guider notre méditation ou notre recherche de paix intérieur. Le MÂLÂ est un chapelet fait de bois de santal ou de rose utilisé par les Bouddhistes au cours de leur méditation pour réciter des prières ou des psaumes. Composé de 108 perles, il suffit de les « égrainer » avec le pouce et l’index, en récitant un mantra ou une prière. Lorsqu’on arrive à la dernière perle – le Meru – il ne faut pas la sauter mais recommencer en retournant le japa mala. 

Japa Mala

Le chiffre 108 n’est pas anodin puisqu’il correspond aux 108 noms de Bouddha, mais aussi aux 108 textes sacrés philosophiques indous et enfin, le « 1 » signifie « Dieu » , le « 0 » « le vide ou l’humilité dans la spiritualité » et le « 8 » l’infini. D’où l’importance de ce chiffre, même si certains mâlâs possèdent moins de perles.

Prendre le temps de penser, de se replier sur soi le temps d’essayer de trouver un équilibre est une expérience singulière qui, dans un lieu comme celui-ci vaut vraiment le détour. Personnellement, outre le côté sportif de la traversée cette magnifique baie préservée, et surtout chargée en histoire, je sens que cette expérience a changé quelque chose en moi, mais de façon positive. C’est pourquoi je voulais vraiment partager avec vous ces quelques mots qui sauront peut-être vous inspirer.

IMG_6629.JPG

Pour vous donner un aperçu voici ce que j’avais filmé et partage via Snapchat et Instagram:

Paris romantique

Week-end culturel à Paris pour la Saint-Valentin entre musée, shopping et balades.

translate

Il y a tant de façons de visiter Paris et tout autant d’apprécier. Il y a ceux qui viennent pour voir la ville-Lumière, ceux qui viennent pour sublimer leur amour ou ceux qui recherche la culture. Enfin, il y a ceux qui sont de passage et ceux qui restent pour le travail ou leurs études… Bref, Paris c’est la ville qui ne vous laissera pas indifférente que vous l’aimiez ou bien la détestiez. J’ai souvent l’habitude d’y aller que ce soit pour le travail, rejoindre un train ou encore juste pour le plaisir ! Pourtant il y a des endroits dont je ne me lasserais jamais de voir et revoir.

Ce que j’ai fait durant ce beau week-end ?

Flâner dans les rues parisiennes

paris24
Près du théâtre de la Madeleine

Les musées

paris1
Leçon de peinture réaliste au Petit Palais

Paris est LA ville culturelle par excellence, que vous aimiez la musique, l’art, les expos… Vous ne vous ennuierez jamais. Si de coutume, j’aime beaucoup le Louvre, dont j’ai découvert la dernière aile ouverte dédiée à l’art islamique pour mon plus grand bonheur, cette fois-ci, j’ai opté pour le Petit Palais.

Paris23.PNG

Inauguré pour l’exposition universelle tout comme le Grand Palais, il est dédié à l’art classique et Belle-Epoque. Entrée est gratuite.

Les Galeries Lafayette

Même si je ne peux espérer dévaliser Dior ou Elie Saab, j’adore aller aux Galeries Lafayette Bd Haussmann. Véritable temple de la mode, l’architecture est incroyable.

Le quartier latin

Même s’il s’agit d’un classique pour beaucoup, je n’ai vraiment visité ce quartier que la dernière fois où je suis venue à Paris, hier ! Mais j’ai adoré, c’est vraiment l’image du Paris des cafés, des croissants, de l’art un peu bohème, des façades si typiques.

nd

Si vous marchez en direction de la Seine, vous vous retrouverez vite sur l’île de la Cité pour admirer Notre-Dame. Pour ceux qui ne le savent pas, il est possible de monter sur les tours de Notre-Dame et de s’offrir une vue incroyable de la ville.

5/ Les Champs Elysées et le pont Alexandre III

om
C’est pour moi, le pont le plus romantique par excellence qui traverse la Seine avec Elégance.

Insolite

erre

Paris est une immense capitale européenne, et si vous allez d’un quartier à l’autre, vous ne trouverez jamais la même atmosphère. Ainsi j’ai été surprise de voir que près de la Gare Montparnasse (gare qui vous emmène à l’Ouest et notamment en Bretagne) il y a un nombre incroyable de crêperies dans la même rue ! Sérieusement.
J’ai aussi vu l’immense cathédrale orthodoxe quai Branly, inaugurée dernièrement, qui s’offre une place de choix près de la Tour Eiffel.

tour-eiffel
Vue depuis le Trocadéro

Ce que j’en ai pensé

Encore un superbe weekend culturel à Paris, bon certes le climat n’étais pas vraiment au rendez-vous mais j’ai pu encore une fois apprécier tout ce que la capitale a de mieux en terme de culture.

dsc06309

Une journée au Mont-Saint-Michel

Passer sa journée au mont Saint Michel pour partir à la découverte d’un nouvel endroit en Normandie.

translate

Le Mont-Saint Michel c’est un peu un sanctuaire que l’on aime découvrir ou redécouvrir… Le tout étant de le faire avec un temps ensoleillé, pas comme nous, perdus entre les brumes et la pluie… En bref, un temps typiquement Normand 😛 Je rigole…

10945786_10206143568205936_249518147795815184_o

Rocher d’exception comme posé dans la baie marécageuse du Mont-Saint-Michel, c’est un site incontournable à visiter en France. A l’origine, c’était pourtant un endroit de pèlerinage pour tous ceux qui souhaitaient s’adresser à Saint-Michel. Et, même, au Moyen-âge, l’abbaye qui surplombe le rocher avait été construite de façon à brandir la statue de l’archange tel un étendard.

Ce que j’ai visité

11026171_10206143564565845_8825922125154606626_o

Outre le fait d’arpenter les petites ruelles du village et me glisser à travers les passages, j’ai visité l’Abbaye du Mont qui est vraiment magnifique. Sachez qu’elle renferme même un cloître en son sein et que l’architecture demeure préservée, ce qui relève de l’exploit vu l’humidité et le sel environnants !

dsc02717

11024673_10206143553405566_2976886945682497546_o

Certes, il n’est plus possible de se garer en bas du Mont, mais  les travaux titanesques lui ont permis de désensabler et lui redonner sa stature naturelle d’îlot entouré d’eau lorsque revient la marée. Il suffit de prendre les navettes et d’entrer par sa porte typique, que les pèlerins –mêmes empruntaient, en se laissant guider par les petites rues étroites et les anciennes bâtisses, remontant à un temps sans doute révolu.

followme
L’endroit est si unique que même le plus célèbre couple d’Instagram : Follow me to Nataly et Murad Osmann ont posé leurs objectifs le temps d’immortaliser une pose devant le rocher plus que millénaire. Aujourd’hui, cet endroit est toujours aussi magique, avec le soleil, la brume, la nuit, la marée, de toute les façons déclinables possibles, la lumière n’est jamais la même. Seule demeure cette sensation lorsque vous le contemplez.

 

dsc02715

J’ai aussi appris les légendes les plus folles au sujet de la baie, puisque j’ai fait un covoiturage blablacar avec une des guides du site ! Rien de plus géniale que d’apprendre un peu plus sur cette endroit.

10998007_10206143572886053_4408731961850534143_o
Par exemple, sachez que selon certaines « légendes urbaines » le Mont-Saint-Michel serait situé sur un axe qui relie différents lieux dédiés à Saint Michel en Europe, en partant de l’ancien monastère consacré à Saint Michel, sur l’île Great Skelling en Irlande, puis par St Michael’s Mount en Cornouailles, jusqu’au Monte Gargano dans les Pouilles italiennes, l’île de Délos en Grèce, et la Lydie où Saint Georges aurait tué le dragon. Une bonne histoire pour Dan Brown, n’est ce pas ?

J’ai aussi tenté de manger « local » et j’ai donc vu la célèbre Mère Poulard sur sa pancarte de métal, mais j’avoue ne pas y avoir mangé. Pourtant, comme tout le monde, j’ai entendu parler de cette fameuse omelette de la Mère Poulard, faite d’œufs et de crème fraîche, abondamment battus en neige dans une bassine de cuivre avec un long fouet sur un rythme spécial que peuvent entendre les passants avant d’être cuite dans une poêle de cuivre sur un feu de bois.

dsc02755

Ce que j’en ai pensé ?

L’endroit est magnifique et vaut vraiment le détour surtout pour son site d’exception, son architecture et sa baie ! Cependant, outre la météo très capricieuse, j’ai encore une fois été déçue par la difficulté de trouver un endroit sympathique pour déjeuner…On sent bien qu’il ne s’agit là que de cuisine vite-faite pour attrape-touristes. Et, si vous rechercher une véritable gastronomie normande comme il se doit, je vous déconseille vraiment de tenter de la trouver au Mont …Mais plutôt chez l’habitant. Plusieurs fois, je suis allée au Mont, et à chaque fois, la même déception dans des établissements différents. Peut-être n’ai-je pas testé les bons restos.
Et donc je suis preneuse si quelqu’un connaît une bonne adresse !

dsc02668

Aussi je trouve cela un peu dommage que les boutiques de souvenirs pour touristes aient remplacé de véritables magasins normands promouvant notre belle région…Mais bon, après tout, cela reste fort agréable de s’y promener !!!

11025882_10206143568005931_4533509635263318475_o

Voilà pour ma petite expérience du Mont-Saint-Michel. Avez-vous déjà visité cet endroit ? Qu’en pensez-vous ? Avez-vous aimé ?

Instameet Caen      

 


Le samedi 18 juin, a eu lieu le 1er Instameet à Caen de la communautés des instagramers caennais et rouennais
dont 12 parmi nous avaient été conviés pour cette journée unique, durant laquelle nous avons pu découvrir Caen et ses alentours d’une façon originale entre ses lieux insolites et ses expositions captivantes.

img_4433

La journée fut assez dense que j’ai bien du choisir un axe pour vous en montrer le maximum. C’est pourquoi j’ai opté de suivre notre « feuille de route » par thématique. Bien sûr, une journée ne suffit pas à résumer Caen ou encore la Normandie, c’est pourquoi je ferai un article plus détaillé sur la ville de Caen, prochainement. A SUIVRE DONC.

Caen, ville du Débarquement de Normandie

DSC04373.JPG
Statue devant le Mémorial de Caen

Eh oui, souvent nous avons tendance parfois  à ne pas forcément y penser, mais c’est bien en Normandie qu’à eu lieu ce qui permit la libération de la France du nazisme. Le D-DAY, 6 Juin 1944 eut lieu sur nos plages. Pour l’occasion, nous avons commencé la visite par le Mémorial de Caen, et sommes allés à Arromanches-les-Bains pour visionner le film « 100 Jours en Normandie » que je vous recommande !!!!

1/ Le Mémorial de Caen

Chute du mur de Berlin, 1989

Nous avons commencé la journée au Mémorial de Caen, qui est un musée relatif à la Seconde Guerre Mondiale (WWII). D’ordinaire, j’aime beaucoup cet endroit car, en plus de son expo permanente et de toutes ses réflexions sur la WWII et ses conséquences (comme la Guerre froide), c’est le théâtre régulier de conférences diverses sur la culture, l’histoire, la géopolique, la société.

C’est vraiment un endroit intéressant fourmillant de mille et une choses à vous faire découvrir …cela se décompose entre plusieurs parties : vous avez d’une part l’exposition permanente en elle-même sur le débarquement de Normandie et la WWII, puis il y a des parties annexes comme le Jardin Canadien ou encore le Bunker. Je recommande vraiment d’y aller car c’est tres bien expliqué et présenté


Les réserves du Mémorial

Nous avons pu voir en exclusivité un lieu insolite habituellement fermé au public, les réserves du Mémorial. C’est un peu une caverne d’Ali Baba où les pièces des expositions mais aussi les dons des particuliers sont entreposés. On retrouve toutes choses d’époques : du matériel militaire, des objets contemporains de l’époque, des trouvailles insolites…

Bref, voici ci-dessous quelques exemples :

DSC04262
Casques militaires dans les réserves du Mémorial de Caen

Effets militaires :  une pochette militaire, des munitions retrouvées toujours avec leur douille, de vieux manuels contemporains, ou encore des vestes militaires des Alliés (Canada, Australie, Red Cross…)

Le bunker et le jardin canadien

Ensuite nous pouvions choisir de visiter librement le musée et, avec deux autres bloggeurs ( poke 😉 Harmonie et Raphaël) nous avons choisi d’aller au bunker et dans le jardin canadien.

Le bunker a été réaménagé en musée avec une exposition sur la WWII et je trouve que la lumière sombre met bien en perspective les objets montrés.

DSC04330

DSC04332
Carte et objets exposés dans le bunker

Après une petite promenade dans le jardin et sa cascade, nous avons déjeuné tous ensemble dans le restaurant du Mémorial  qui a une terrasse avec vue imprenable sur tout l’ensemble du jardin canadien.

DSC04349
Vue du jardin

 Le temps de discuter tous ensemble et de prendre des forces pour une après midi bien chargée.

Plus d’informations: http://www.memorial-caen.fr/

En route vers Arromanches-lès-Bains

DSC04513
Puis, nous avons quitté Caen, le temps d’une courte escale vers Arromanches, un village resté célèbre comme étant un des lieux historiques du débarquement de Normandie (nom de code : opération Neptune), et notamment pour le port artificiel qui y fut installé. Ce port permit de débarquer 9 000 tonnes de matériel par jour.

DSC04524

DSC04542
Vestiges du port artificiel de Malbury

Je Aujourd’hui, petite station balnéaire, les vestiges de ce moment historique sont néanmoins toujours visibles depuis la falaise, et, c’est ici que nous avons assisté à la projection du filme « Les 100 jours de Normandie » dans le cinéma circulaire Arromanches 360. Cette projection circulaire n’est possible que grâce à 9 projecteurs qui envoie en simultané les images sur les écrans et créent les effets escomptés.

Le film relate le débarquement de Normandie en images, pas besoin de sous-titres car les images sont parlantes et ce, peut importe la langue du visiteur. Le rendu est incroyable et, j’avoue que l’émotion passe vraiment bien, car moi-même (allez j’avoue tout) j’ai eu les larmes aux yeux sur un des passages (je n’en dis pas plus). En tout cas, je recommande vivement cette projection qui retrace parfaitement les étapes du D-Day de la meilleure façon possible.

DSC04529
Arromanches, vue de l’est, avec les vestiges du port Mulberry dans sa baie
Plus d’infos ici http://www.arromanches360.com/

Caen, ville médiévale

Caen est aussi une ville dont l’histoire médiévale est riche avec notamment du fait de Guillaume le Conquérant.

DSC04375

L’après-midi fut assez dense en visites, mais vraiment intéressante. Nous avons commencé par une visite de l’hôtel de Ville de Caen ! Ce qui était drôle, c’est que nous sommes arrivés en même temps que tout les mariages, car, le Samedi, ne l’oublions pas,  c’est jour de mariage! ( d’ailleurs certaines mariées étaient vraiment magnifiques même si toutes étaient très élégantes).

L’hôtel de ville :

Salle des mariages


Nous avons donc vu plusieurs salles comme la salle où l’on célèbre les mariages mais aussi des endroits non-ouverts habituellement au public comme le salon ou encore la salle à manger du maire…

Salle à manger du maire, d’ailleurs on retrouve ici un portrait de Charlotte Corday
Portrait de Charlotte Corday

Ensuite, après avoir emprunté les escaliers, nous avons pu accéder au comble de l’hôtel de ville, et ainsi, c’est lui au plus haut point du bâtiment.

 Entre temps, nous avons visité l’Abbaye Saint-Étienne, car la particularité de la mairie de Caen est qu’elle se trouve dans l’Abbaye appelée aussi « Abbaye aux Hommes » , là où se tient d’ailleurs une église « Saint-Étienne ».

Vue depuis le toit de l’Abbaye aux Hommes


L’Abbaye aux Hommes.

Abritant la mairie depuis les années 1960, elle offre un très bel ensemble architectural construit entre les XIe et XVIIIe siècles.

Fondée par Guillaume le Conquérant, elle aurait été construite comme œuvre d’expiation pour les péchés commis par le couple ducal formé par Guillaume le Conquérant et Mathilde de Flandre.

Détail du tableau situé dans le réfectoire, Guillaume le Conquerant y est representé à la façon d’Alexandre le Grand ( XVIIIe siècle). Le tableau représente la Bataille d’Hastings


En effet, lorsque 1050, Guillaume épouse Mathilde,  il se heurte à une interdiction par le Pape Léon IX, pour des raisons de consanguinité (ils étaient cousins au 5e degré). En contrepartie du pardon accordé par le Pape Nicolas II, ils fondent à Caen en 1059 deux abbayes bénédictines : l’abbaye aux Hommes dédiée à saint Étienne, et l’abbaye aux Dames dédiée à la Trinité. Au-delà de cela des raisons politiques sont avancées notamment pour l’interdiction du mariage mais aussi quant à la construction de ses abbayes.

Ce sont donc des moines bénédictins qui ont vécu ici, cet ordre étant connu pour sa grande austérité dans sa pratique ascétique  ( pas de contact avec l’extérieur, manger dans le silence, pas un mot…)…

Il s’agit d’un planning de tâches, le kanban de l’époque médiévale

Le  cloître


Les moines ne pouvaient pas avoir de contact avec l’extérieur, ils devaient se tourner vers Dieu et donc la seule ouverture était vers le ciel.


Le réfectoire

le réfectoire a été construit au moment de l’abbaye. Il était l’endroit où manger les moines en silence, et plus tard, lors ce que l’abbaye fut transformé en lycée, il conserve sa fonction de réfectoire. Aujourd’hui il Sagis d’une salle. Si vous remarquez, il y ait un tapis sur l’ensemble du sol. Chaque motif du tapis, représente quelque chose de Caen


L’église Saint-Étienne

Église de type gothique, elle a été construite en plusieurs étapes. D’ailleurs, le jour-même nous avons eu la chance de visiter l’église, alors que se tenait un mariage. Belle ambiance entre la lumière dans la nef et le son de la harpe.

Nous avons eu la chance de visiter le toit de l’église et d’avoir une vue imprenable sur toute la ville.

Nous vons aussi vu la salle du conseil municipal et de nombreux endroits nonprésents  dans cet article.

Caen, ville de culture

Abritant de nombreux festivals de musiques ( Beauregard, Nordik Impakt), Caen recèle de nombreux endroits avec des expositions.

À l’hôtel de ville, nous avons ainsi pu voir l’exposition de Tony Vaccaro «  Shots of Life ». Photographe de guerre, il a immortalisé de nombreux moments de la Seconde Guerre Mondiale, mais aussi plus tard, a vu les plus grandes starlettes de l’époque sous son objectif comme Sophia Loren par exemple.

J’ai beaucoup apprécié les clichés que je trouve très glamour avec un style unique et reconnaissable…

Le château de Caen

De retour à Caen, nous avons rejoins l’enceinte du château ducal afin de nous rendre dans l’une des salle aménagée : la salle de l’Échiquier.

Située dans l’enceinte du château, la salle accueille l’exposition « La Normandie s’envole » qui présente une série de cliché pris avec un cerf-volant

Vue de Caen depuis les remparts du château
Vue de Caen depuis les remparts du château

Dîner à la Môme, dans le Vaugueux

Après cette grande journée riche en visite et aventures, nous avons dinés dans le restaurant « La Môme » située dans le Vaugueux, un vieux quartier de Caen qui est resté préservé. Le nom « La Môme » a eté donné en hommage à Edith Piaf, dont les grands-parents tenaient autrefois un bar à Caen. Enfant, elle a donc séjourné plusieurs fois en ville.

D’ailleurs toute la déco de ce bar à manger / tapas si je puis dire n’est pas sans rappeler par quelques touches cet esprit belle-Epoque.

Carte du Bar à Manger

quelques  » mezzés » / « tapas »

Concernant les plats, ils sont vraiment délicieux et originaux : nous avons vu des mélanges de saveurs dans les bouchés qui nous ont été présentés en plus d’un plateau de charcuteries et de fromage.

C’est un très belle endroit pour boire un verre entre amis tout en se restaurant.

Une bonne critique de l’endroit ici

La journée c’est achevée par la retraite aux flambeaux organisée dans le cadre du 950e anniversaire de Bataille d’Hastings

DSC04682
Marche aux Flambeaux dans le cadre de la commération du 950e anniversaire de la bataille d’Hastings


  • Tout d’abord, j’ai passé une excellente journée ! C’est pourquoi, je souhaiterais remercier la ville de Caen, le compte Instagram @igerscaen, Calvados Tourisme, le mémorial de Caen, et toutes les personnes qui ont contribué à cette journée !  Merci aux differents guides et staff pour votre bonne humeur et vos explications que ce soit au Mémorial, à l’hotel de ville ou encore à Arromanches.

 

Merci tout spécialement à Lucie, Laura et Florence 👏🏻

  • Je vous invite à faire un tour sur les blogs et comptes Instagram des blogueurs presents pour l’occasion.

Micmatik

Anne Laure Tab

Florent Devauchel

Anne Lamare

Pierre Demeure

Emmanuel Fossey

Normand dis moi tout

Meyilo

Harmonie de blog Le beau temps

Raphael du site Cultura

Enfin, retrouvez tous nos clichés de cette mythes sur Instagram avec le hastag #instameetcaen !

Aimez-vous ces visites de Caen? Pour ceux qui n’y sont jamais allé, vous visiterez?

Merci de me laisser vos commentaires 😉👍🏻

 

De Honfleur à Deauville

Découverte de la côte fleurie normande à travers une journée à Deauville et Honfleur. #travel #deauville

                                                                                                                                                           translate

Deauville et sa côte c’est un peu la Riviera de la Normandie : hôtel de Luxe, casino, promenade longiligne sur les Planches le long de la plage… Près de Caen, le temps d’une journée, j’ai donc pu chiller le long de la Côte Fleurie : de Honfleur à Deauville, loin des courses hippiques et des cours de tennis.

Ce que j’ai visité à Deauville :

1/ les Planches

Les mythiques planches de Deauville qu’ont foulé les plus grandes stars du cinéma et qui sont vraiment connues car c’est ici qu’en journée tout le monde aime se promener.

DSC02379
Un peintre immortalise les lieux depuis sa cabine

La plage d’ailleurs est vraiment super belle et en se promenant le long des planches, on retrouve les mythiques cabines de plages dont le nom du propriétaire est peint sur le devant de la cabine. Ainsi on trouve de nombreuses célébrités plus ou moins connues qui en possèdent une : Elizabeth Taylor, Chow Yun Fat, Samuel L.Jackson, etc ..

P1020926
Mythique plage des parasols

2/ le centre et les boutiques de luxe

DSC02390

Si vous sortez des planches en direction du centre ville, vous remarquerez l’architecture typiquement anglo-normande de Deauville avec ces colombages et ses maisons au toit pointu.. D’ailleurs, même les boutiques de luxe les plus prisées comme Longchamp, Hermès s’y sont installées, à deux pas des planches et des cafés chics faisant ainsi honneur à une clientèle très fortunée qui vient assister aux évènements comme les Jeux Équestres Mondiaux, Festival du Cinéma Américain …

3/ Manger

DSC02404

Deauville propose de nombreux cafés et restaurants chics et charmants avec ce prestige Belle-Epoque bien propres à eux, mais j’avoue avoir, pour le coup, préféré manger une bonne glace plutôt qu’un café gourmand bien chaud. Nous nous sommes arrêtés chez Häagen Dazs d’ailleurs et j’avoue, que c’est vraiment très agréable de manger une véritable œuvre d’art au soleil !

DSC02398

4/ l’hôtel Barrière Normandie

DSC02400

Emblème de Deauville tout comme les Planches ou encore le Casino, cet endroit est juste incroyable de part sa prestance et son architecture. Érigé en 1912, le très luxueux Hôtel Normandie a vu venir les plus grandes célébrités du milieu du cinéma et de la chanson d’époque et ce, depuis plus d’un siècle. C’est ici même d’ailleurs que le film « Un homme et une femme » de Claude Lelouch a été tourné dans l’une des chambres de l’hôtel, qui bien que tout juste rénové, a su garder son esprit Belle Époque tout en s’adaptant aux attentes de sa clientèle toujours plus exigeante.

DSC02388

Insolite

Durant la journée, j’ai eu une chance folle, car j’ai vu vers 16h/17h un défilé des confréries gastronomiques normandes, vous savez cette tradition de petite confrérie qui veille à la sauvegarde d’une spécialité local ou du terroir (il existe même une confrérie du cassoulet – sérieusement !!).

DSC02395

DSC02423

Ce que j’en ai pensé :

Certes Deauville est un lieu super agréable et touristique pour flâner et se sentir VIP. Mais personnellement, j’ai préféré la petite ville de Honfleur.

Mon petit coup de cœur : Honfleur

DSC02345

Si vous partez en weekend à Deauville, profitez en pour aller au delà de Trouville, à un quart-d ‘heure de route, vous pouvez vous rendre à Honfleur. Ce fut vraiment un petit coup de cœur pour moi tant les rues et le port, sont  si charmants  qu’ils vous transportent dans une autre époque. Autrefois, village de pêcheurs, c’est aujourd’hui une charmante bourgade touristique qui a su garder son côté authentique.

1/ Se promener le long du port

DSC02325

2/ Manger une crêpe et faire une petite tour dans la vieille ville

DSC02357

Et vous? Etes vous déjà venu à Deauville ? Sur la côte fleurie? Honfleur?

Partagez votre expérience.