10 Choses à photographier à Zagreb

translate

DSCF1126

Malgré la ruée vers la Croatie – surtout les côtes – ces dernières années, Zagreb demeure une destination méconnue du grand public à l’instar de ses voisines Budapest et Vienne. Pourtant, la ville est une destination agréable et abordable que j’ai aimé découvrir en me laissant surprendre par sa fantaisie et sa joie de vivre.

Gornji Grad – la Ville haute *****

Il s’agit sûrement de l’endroit le plus pittoresque de la ville qui débute depuis la Cathédrale et remonte le haut de la ville. D’ailleurs un funiculaire (ci-dessus) permet de relier le haut et le bas de la ville, si typique. Il faut savoir se laisser surprendre par ses maisons pastelles et colorées et fureter à travers les rues pavées qui vous mèneront vers des palais baroques qui accueillent aujourd’hui les différents ministères.

DSCF1125.JPG
façade colorée et maisons pastelles dans ce vieux quartier
DSCF1129
Le parlement croate est ici

Le musée des Cœurs Brisés **

Il se trouve lui aussi dans Gordnji Grad, et est pour moi l’ « attraction » incontournable de la ville car il retrace les relations catastrophiques aux fins souvent cocasses voire inattendues de particuliers qui ont fait don de l’objet symbolisant ce déboire amoureux. Honnêtement entre les menottes fourrures et la pendule Skype indiquant l’heure de la rupture, je ne parvenais plus à imaginer les relations qu’ont, un jour, entretenues tous ces gens. Pour la petite info, vous pouvez vous-même contribuer au musée ! infos ici

DSCF1115.JPG
Au marché, des femmes en costume traditionnel

Autre petite trouvaille aussi chaleureuse que atypique, le marchéDolac – de la ville avec ses fleurs, ses saveurs, et cette atmosphère. En plus, chanceuse que je suis, j’étais précisément le jour où la ville avait revêtit ses costumes d’époque.

Les « licitar« , un coup de cœur pour la ville *****

DSCF1086.JPG
En contrebas de la Cathédrale se trouvait une boutique qui vendait des petits cœurs rouges qui ont tout de suite attirés mon attention. Jadis, un biscuit, aujourd’hui de cire, ils se font partie intégrante du folklore croate, puisque chaque ville à le sien ! En plus, c’est un souvenir abordable et si typique à ramener.

DSCF1107.JPG
Cathédrale de Zagreb, …Un secret : à l’intérieur vous trouverez les anciens glyphes d’un alphabet disparu.

La ville basse ****

C’est le cœur battant de la ville qui ne s’arrête jamais entre commerces, concerts de rues, de la foule, et lieux de vie.

DSCF1167.JPG
Centre ville de Zagreb

Atmosphère différente avec ses bâtisses austro-hongroise cette partie de la ville nous rappelle que Zagreb fut elle aussi un centre culturel influent au XIXème siècle. D’ailleurs, de nombreux parcs sont le théâtre de concerts de musique comme le Zrinjevac Park qui a aussi une horloge météorologique d’exception.

DSCF1066.JPG

La nuit venue, c’est aussi cette partie de la ville qui s’anime dans une ambiance chaleureuse qu’on ne devinerait pourtant pas d’un premier abord. D’ailleurs, c’est par là que j’ai découvert sûrement les meilleurs gâteaux du pays (non je n’exagère pas) à la pâtisserie Vincek avec un choix incroyable de douceurs… De toutes les couleurs, les tailles, les goûts et les fantaisies…

DSCF1156.JPG
En grande fan de chocolat, je n’ai pas pu résister !!!

 

DSCF1162
ça se mange vraiment mais c’es un peu cruel de manger Pikachu non?

Quelques petites découvertes sur place

DSCF1150
une planète?

1. Le park Maksimir, juste en face du stade du Dynamo Zagreb, se trouve un zoo et son parc dans une atmosphère très XIXe siècle. J’ai toujours trouvé cette localisation cocasse de mettre un stade de foot juste en face d’un zoo…

2. A Zagreb, il y a 9 globes qui sont disséminés un peu partout mais pas n’importe comment. En fait, ils représentent les planètes du système solaire et sont placés à l’échelle dans la ville.

3. Le jardin botanique est ma plus belle trouvaille, avec un jardin zen et une exposition à l’intérieur.

DSCF1174.JPG

Informations

DSCF1048.JPG

Honnêtement la ville est très abordable et on trouve de quoi se restaurer pour un bon prix. Comme c’est une petite capitale, je l’ai parcouru à pied et je vous recommande d’en faire de même surtout si vous aimez flâner entre ses rues pavées et ses bâtisses rénovées aux couleurs d’un passé glorieux. Les gens sont vraiment agréables et la ville est très sûre.

Comme il faut marcher pour visiter les choses (c’est un peu bête de le faire en voiture car on ne voit rien), il vaut mieux un temps agréable et pas trop froid ou trop chaud. Perso, je l’ai faite en Septembre justement pendant le festival folklorique et je suis revenue après de octobre à décembre (que je déconseille). Honnêtement, visitez la ville durant la belle saison – de mai à septembre.

Autre dernier tip : sincèrement le guide édité par la ville de Zagreb est vraiment parfait et existe dans de nombreuses langues, plutôt que d’en acheter un, allez à l’Office du tourisme.

zagreb.PNG
Souvenirs de Zagreb

Et vous, êtes vous déjà allé à Zagreb?

 

Publicités

Week-end à Samobor

A moins d’une heure de Zagreb, se trouve Samobor est une bourgade croate où se retrouve le weekend les citadins pour se reposer loin de l’agitation de la ville. Promenade, marché et dégustation en famille de bonne cuisine, voici quelques activités parmi tant d’autres que l’on peut faire sur place. J’y suis donc allée en Octobre 2012 avec deux amies croates qui voulaient vraiment me faire découvrir cet endroit aussi charmant que authentique.

Ce que j’ai fait?

Promenade au centre

2012-10-20 12.53.122012-10-20 13.05.02

Le centre de la ville est assez modeste mais les maisons sont de toute beauté et rappelle un passé dominé par l’Empire Austro-Hongrois.

Marché de la ville

Ce marché a été mon coup de cœur, avec ses jolies choses typiques de la ville et même de Croatie comme le miel, les petits cœurs rouges appelé « Licitar« . Il est immanquable car il est situé au pied de l’église jaune. Ces cœurs croates je n’en ai jamais mangé – car, oui, c’est initialement un gâteau – en revanche j’en ai ramené pleins des différentes villes que j’ai visité et ont décorés le sapin de Noël familiale.

Découverte de la cuisine croate

2012-10-20 14.11.452012-10-20 14.12.032012-10-20 16.14.37

Une cuisine méconnue et pourtant très savoureuse, inspirée de ce que l’on trouve en Europe Centrale.

Promenade

2012-10-20 13.05.52
En suivant la rivière, on attérit au loin vers les collines.

 

Après le déjeuner, nous sommes parties à travers les sentiers hors de la ville, vers les collines. Tout ce vert et ses couleurs d’automne rendant le lieu fort agréable pour une après-midi de sérénité loin de l’agitation de la ville. Une sorte de retour aux sources.

Ce que j’en ai pensé?

 

2012-10-20 12.50.21.jpg

 

C’était agréable de connaître un peu mieux la culture d’un pays qui m’a accueillie pour quelques mois. Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en venant ici et, ce village, si typique me rappelait un peu l’image des contes pour enfants.  Autre détail, le coût du repas et mêmes des achats sur place est vraiment abordables et correspond aux petits budgets. C’est une jolie excursion culturelle que l’on peut faire par bus depuis Zagreb (moins d’une heure) le bus étant le moyen le plus économique et rapide pour voyager en Croatie. Nous avons simplement prix un billet à la gare routière de Zagreb et voilà 🙂

Vous communiquer les prix serait un peu sans intérêt dans la mesure où les prix en 2012 ne sont plus d’actualités.

Ps : la qualité photo n’est pas terrible car je n’avais plus que pour seul fidèle compagnon un Samsung Galaxy Ace 2. Mais comme on ne le dira jamais assez : « ce n’est pas l’appareil qui fait la photo mais l’œil du photographe. »

Et vous? Etes vous déjà allés en Croatie? Dans les terres?

Racontez moi votre expérience.

Throwback to Sisak

J’ai vécu plusieurs mois en Croatie notamment dans la petite ville de Sisak, c’est pourquoi je vous en parle dans cet article.Sisak c’est une petite ville de Croatie où j’ai eu la chance de partir en stage par un programme de la Commission Européenne. Située non loin de Zagreb, la ville est encrée dans la nature mais compte cependant quelques vestiges de son passé intéressant.Bien évidemment, en 4 mois je n’ai aps fait que me promener dans la ville et j’en ai profiter pour voire d’autres villages typiques ou d’autres endroits en Croatie pour me faire une meilleure idée du pays. De ce fait, voici plusieurs activités intéressantes à faire :1/ Boire un capuccino  au café du coinLe café Deffault était un peu mon QG car à l’époque (en 2012) j’ai eu quelques soucis d’internet là-bas. J’aimais bien y venir et profiter de son ambiance détendu et boire un bon vieux capuccino servi avec des burek sucrés  (spécialité locale).2/ Se promener le long de la KupaLa Kupa c’est la rivière principale de la ville de Sisak qui en compte trois avec la Sava et l’Odra. En fait, de part sa situation particulière la ville a toujours eu un passé métallurgique que ce soit lorsqu’elle frappait les pièces de l’empire Romain (une légende urbaine dit même que si on gratte le fond de la rivière on retrouverait des pièces ancienne) ou encore avec ses aciéries pendant la période yougoslave. Du coup, on retrouve bien des  vestiges de ce passé  tels que de vieilles installations industrielles ou encore le vieux pont romain appelé « Stari Most »3/ Rejouer la bataille de Sisak à la forteresse triangulaire « Stari Grad »Pour nous, en Europe de l’Ouest cette bataille ne nous dit vraiment rien, pourtant il s’agit d’une bataille majeure puisqu’elle symbolise la première défaite de l’Empire Ottoman dans sa dynamique d’expansion en Europe.4/ Arpenter le Centre ville5/ Déguster la cuisine croate localeSelon moi, la gastronomie est l’une des meilleures façons de découvrir une partie de la culture d’un pays. Comme j’étais dans un programme européen, j’ai eu la chance d’avoir pour « cantine » un restaurant vraiment très délicieux  et donc, j’ai pu essayer de nombreux plats locaux comme le Cevapcici (qui est en fait un plat bosnien), le Bürek, version des Balkans d’une spécialité turque ou encore de délicieux autres mets. La cuisine locale semble mélanger la cuisine austro-hongroise avec la cuisine italienne ce qui n’est pas pour me déplaire ! En plus l’accueil était vraiment parfait et je me suis même liée d’amitié avec l’une des serveuses.Quelques petites attractions localesSi comme moi vous êtes fan de chocolat alors cet endroit est fait pour vous ! Il y a en ville une fabrique de chocolats.Adresse :Finalement, mon avisFranchement allez y si vous passez dans le coin mais ne venez pas spécialement pour Sisak. Certes c’est joli, c’est toujours bien de voir du pays mais cela reste une petite ville. Allez y si vous passez pour aller au Parc Lonjsko Polje

Paysages irréels à Lonjsko Polje

Souvenir d’un voyage au cœur de la Croatie, dans le parc naturel de Lonjsko Polije, en Sisak-Moslavina.

Quand j’y réfléchis, j’ai bien dû passer des anniversaires dans bien des endroits  différents : à la fac en plein examen, à un gala de l’école, en Italie, en Allemagne, en Turquie, et même en Croatie, près de la frontière serbe-bosnienne. C’est précisément de cet endroit dont je voulais vous reparler, une réserve naturelle appelée « Lonjsko Polje« 

10636637_10205320739555734_1149807989263385073_o.jpg

J’y étais déjà allé en septembre 2012, à la belle saison, mais lorsque je suis retournée dans la réserve naturelle de Lonjsko Polje, le paysage avait complètement différent. Là où s’épanouissaient de vastes plaines verdoyantes et des forêts aux couleurs ombragées, l’hiver les avaient transformés en une zone marécageuse surréaliste où régnait une ambiance presque hitchcockienne.

Ce que nous avons fait ?

Je ne suis pas vraiment spécialiste de la culture croate mais j’imagine que chaque région à ses spécificités, et donc cet endroit est parfait pour connaître un peu mieux ce que la région de Sisak-Moslavina a à offrir.

Lonjsko Polje (2)Lonjsko Polje (1)

L’occasion de découvrir les maisons traditionnelles transformées en gîtes et la cuisine croate de la région. Au programme, dégustation de  différentes eaux de vies locales appelées « Rakia » et plats locaux.

La Rakia est un alcool local qui consiste à distiller des fruits, du miel ou encore des noix. Les étiquettes sont aussi écrites en plusieurs langues car, il s’agit de les faire normalement découvrir aux touristes.

Lonjsko Polje (5)

Lieu du gîte : Seljacko Domacinstvo « USTILONJA » vl.Marica Nekic, LONJA

 Ce que j’en ai pensé?

C’est un endroit très joli et mais qui pour moi se fait plus au printemps – été qu’en hiver. Encore peu connu du grand public, l’avantage est d’y trouver une belle authenticité qui s’inscrit dans le développement du tourisme vert et durable.

Lonjsko Polje (3)Lonjsko Polje (4)

Lonjsko Polije, quelque part en Croatie

translate

 A propos de souvenirs lointains de mes voyages à travers l’Europe, je voulais vous faire partager un endroit que deux amies de Sisak m’ont fait découvrir : la réserve naturelle de Lonjsko Polje. Elles m’on expliqué que cette longue réserve est connu pour être un « paradis ornithologique » puisqu’il y plus de 200 espèces d’oiseaux qui y vivent. D’ailleurs à l’entrée de cette zone, à çigoc, on trouve une statue de cigogne géante qui nous y accueille. Cette journée m’a permise de voir une image inconnue de la Croatie, rappelant les décors des contes Grimm.

10380407_10205320734075597_4259271790604541642_o.jpg

Une maison typique de cette région est faite de bois et comme celle-ci, il y a en a beaucoup à Karlovac.

10749946_10205320725835391_5457566535983319607_o

Aujourd’hui, cette maison est une restaurant de cuisine maison qui sert une nourriture typique et savoureuse.

1654530_10205320728755464_812760452707292775_o

Au musée de l’art et de l’agriculture

10608389_10205320735155624_6074660079034300320_o10688095_10205320735755639_7911375284198603433_o10338480_10205320734715613_34588626016207433_o

Dans la vallée de la Save, c’est un territoire préservé de marais bordé de chênes et de végétation. J’ai vraiment aimé ce site d’exception qui m’a permis de découvrir un peu plus la culture et les traditions croates. Cet endroit est comme un jardin silencieux caché, qui m’a vraiment transporté dans une autre époque. MERCI ENCORE !