Bosnie, une perle cachée

J’ai visité la Bosnie, il y a quelques années lorsque j’étais partie travailler en Croatie. Frontalière à la Croatie, je n’ai pas hésité à l’époque à prendre le train de nuit pour Sarajevo et découvrir cette ville tristement célèbre avec la guerre des Balkans. Pourtant, je fus agréablement surprise par les nombreuses couleurs pittoresques de la ville, ses rues chargées d’Histoire et ses habitants si accueillants. Je retrouvais là un carrefour perdu niché aux confins des croisements entre l’Europe et son influence austro-hongroise et l’Orient avec ces reminiscences ottomanes.

Je ne suis pas restée longtemps en Bosnie mais j’ai vraiment aimer visiter les villes de Sarajevo et de Mostar mais voici quelques photos que j’ai retrouvé (j’ai cassé mon appareil photo).

Sarajevo

Fontaine Sebilj, une reminiscence du passé dans le bas marché du quartier ottoman Baščaršija

Marché artisanal dans le quartier ottoman, Baščaršija. J’ai vraiment aimé me promener dans ce quartier car cela me rappelait les petites villes de Turquie, comme Safran Bölü.
Les petites rues de Sarajevo. La ville est dans les Balkans, de ce fait c’est assez escarpé surtout avec les paves. D’ailleurs, il arrive souvent que les avions aient de la difficulté à attérir puisque, à partir de la mi- octobre, il y a un épais brouillard qui plonge la ville dans une atmosphère particulière.

Bon à savoir:

  • J’avais pris le train de nuit qui part de Zagreb pour Sarajevo. Le train s’arrêtait à Sisak (là où je vivais) et à Banija Luka. Pas besoin de visa si vous êtes Européen. Pour réserver le billet de train voici le site de la compagnie nationale de train croate : http://www.hzpp.hr/en
  • Les hôtels et logements sont peu onéreux et il y a de bonnes options, tout comme la nourriture.
  • La gastronomie est largement inspirée de la gastronomie ottomane et un peu austro-hongroise (tout ce qui est soupe et ragout comme le gulash).
  • A essayer : le gulash (ragout de viande), le Cevapčiči (sorte de saucisse ou viande grille dans du pain plat) les böreks (variété de pâtisserie salée farcie aux épinards, à la viande ou au fromage servi avec du yaourt) ou enfin l’ajvar qui est une pâte un aux legumes rouge (poivrons).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s