Throwback to Budapest

Un très court résumé de mon passage à Budapest. Entre histoire, culture et passé étincelant.

Publicités

La sélection de la semaine est une photo une vue de Budapest depuis le pont de la Liberté. Cette ville c’est un peu mon coup de cœur improbable ! Je rêvais depuis toujours d’aller à Vienne et Budapest car je suis une fan de SISSI. Malgré une splendeur inégalable, Vienne m’a paru si froide à côté de Budapest, une ville si vivante, si bohême..

Ce que j’ai fait?

Honnêtement tellement de choses, que tout vous lister risque de me prendre bien du temps. Voici donc un florilège des choses à voir :

  • Hosok Tér, la place des Héros : c’est un peu une place où il y a des grandes figures de la Hongrie, rois, héros. Pas très loin, il y a un café où j’avais l’habitude d’aller.

10805803_10205320846278402_5316806050725747771_n.jpg

  • Le château de Buda par le pont de la Liberté 

10603767_10205320802237301_5865532911345224568_n

  • la Tombe de Gül Baba

1400263_10205320847518433_8394095152615145449_o.jpg

C’est l’endroit qui montre encore les traces d’une occupation ottomane au 17e siècle car, on trouve le mausolée d’un religieux appelé Gül Baba. La rue y accédant rappelle ses rues si typiques des villes turques.

  • Bastion des Pécheurs et Saint Mathieu

1483954_10205320803237326_7055915993990230851_o.jpgL’un des lieux que j’ai préféré dans toute la capitale. C’est une sorte de château avec une vue imprenable sur le Danube et le Parlement. La nuit quand les lumières s’allument c’est juste incroyable et, si vous marchez en direction de l’église Saint Mathieu, vous tomberez sur le quartier de Pest. D’ailleurs, je me rappelle encore avoir essayé des pâtisseries hongroises très connues dans un café ou il y avait des peintures et des photos d’Elisabeth d’Autriche et du Comte Andrassy.

Bibliothèque centrale

Comme je l’ai souligné plus haut, il s’agit d’une capitale culturelle avec de nombreux musées et événements comme des concerts et des festivals. Les bibliothèques sont aussi très anciennes avec des collections très fournies puisque j’ai trouvé de nombreux ouvrages en Français ou en Anglais.

Musée de la Terreur :

1461160_10205320853278577_5545089431389978655_n.jpgUn musée qui m’a marqué par son sujet mais aussi par sa présentation. Il retrace l’histoire contemporaine de la Hongrie des années 1930 a la chute du rideau de fer. Dans le sous-sol du musée on peut encore visiter les anciens cachots et, cela fait vraiment froid dans le dos…

Découverte de la gastronomie hongroise

A part le Goulasch, je n’ai pas vraiment pu essayer la cuisine locale ce qui est dommage mais j’ai pu déguster pas mal de pâtisseries et tester le fameux paprika aux Halles Lehel.

Cafe de New-York

Le spot le plus chic de la ville avec la Confiserie Gerbeau

Ce que j’en ai pensé?

J’y suis allée 3 fois pourtant je ne rêve que d’y retourner pour réaliser pleinement mon rêve.. La dernière fois, je n’étais pas vraiment en compagnie de personnes qui appréciaient cette opportunité d’appréhender la culture d’Europe centrale et ce fut, finalement une frustration de ne rien sentir, rien découvrir et ne laisser mon esprit se réjouir d’un trésor pareil… J’espère que 2017 me laissera achever ce rêve.

Auteur : Biotyfulltraveller

Passionnée de photographie et de marketing, j'ai créé ce site web car je voulais partager avec vous mes voyages, mes passions !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s